DIVERTISSEMENT

Lena Dunham sort une déclaration pour défendre un auteur de Girls par rapport à des accusations de viol

Murray Miller s'est fait accuser de viol par l'actrice Aurora Perrineau.

18/11/2017 15:13 EST | Actualisé 18/11/2017 15:14 EST

Lena Dunham a sorti une déclaration conjointement avec l'auteure et productrice de Girls, Jenni Konner, défendant un auteur et producteur exécutif de la série d'allégations de viol.

Murray Miller, qui a travaillé sur 52 épisodes de la série, a été accusé d'avoir agressé sexuellement l'actrice Aurora Perrineau, qu'on connaît pour son rôle dans Passengers.

Selon un rapport de police, Aurora a avoué que Miller l'aurait violée après une soirée à Los Angeles en 2012, alors qu'elle avait 17 ans.

JAMIE MCCARTHY VIA GETTY IMAGES
Lena Dunham

Elle explique dans le rapport: «Je me suis réveillée dans le lit de Murray, complètement nue. Il était sur moi et essayait d'avoir des rapports sexuels avec moi. Je n'ai pas donné mon consentement à aucun contact sexuel avec Murray.»

À la suite de ces allégations, Lena et Jenni ont dit se tenir du côté de Miller parce qu'elles croient que son cas a été interprété à tort. Dans une déclaration au Hollywood Reporter, elles expliquent: «Pendant la manne d'accusations dans les derniers mois à Hollywood, nous avons été ravies de voir que les voix de plusieurs femmes ont été entendues et que les expériences difficiles vécues dans l'industrie ont été justifiées. Mais à chaque moment de changement, il y a aussi des incidences de la culture, dans son enthousiasme et dans son zèle, de descendre les mauvaises cibles», écrivent-elle.

«Nous croyons, après avoir travaillé avec lui pendant plus de cinq ans, que c'est le cas de Murray Miller. Tandis que notre premier instinct est d'écouter l'histoire de chaque femme, notre connaissance d'initiés de la situation de Murray nous rend confiantes que ceci fait partie des 3% de cas d'agressions mal rapportés de l'année» écrivent-elle.

Elles finissent leur lettre en écrivant: «Nous nous tenons avec Murray et c'est tout ce qu'on dira sur la problématique.»

DONATO SARDELLA VIA GETTY IMAGES
Murray Miller, ici avec Irene Neuwirth

Cette déclaration vient après que Miller eut accusé Aurora d'essayer de lui extorquer de l'argent.

Son avocat, Don Walerstein, a dit dans une déclaration: «Après avoir été contacté il y a plusieurs semaines par des avocats qui cherchaient une compensation monétaire de la part de Perrineau, l'équipe légale de Monsieur Miller a des preuves écrasantes qui contredisent ces accusations fausses et offensantes.»

«C'est seulement après que ses demandes pour de l'argent eurent été repoussées que Miss Perrineau est allée à la police.»

JB LACROIX VIA GETTY IMAGES
Aurora Perrineau a accusé Miller de viol.

La mère d'Aurora, Brittany Perrineau, a nié que quiconque de sa famille ou de son équipe légale ait demandé de l'argent à Monsieur Miller. Elle explique dans une déclaration: «On n'a jamais demandé 1 $ à Murray Miller. Il n'y a pas eu de demande pour de l'argent qui a été faite par quiconque au nom d'Aurora ou de notre famille.»

Lena Dunham avait déjà semé la controverse avec un tweet qu'elle avait envoyé à propos des allégations d'agressions sexuelles contre Harvey Weinstein.

Elle a dit que George Clooney était «plus irrésistible sexuellement» après avoir dénoncé Harvey Weinstein, et s'en est ensuite excusée, disant que ses commentaires avaient manqué leur cible.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l'anglais.