DIVERTISSEMENT

Star Wars Battlefront 2: un jeu réussi et une polémique qui fera date

L'apparition de «boîtes à loot» ne fait pas l'affaire de plusieurs.

17/11/2017 07:35 EST | Actualisé 17/11/2017 10:30 EST

Sur papier, Battlefront 2 a tout pour satisfaire les fans. Une histoire solide et importante, des combats en ligne souvent grandioses... Mais les «boîtes à loot» pourraient gâcher la fête. Qu'en est-il?

Lorsqu'il a fallu développer Battlefront 2, Electronic Arts a d'abord écouté toute doléance des joueurs de Battlefront. Si bien sûr le public était sûr de s'attendre à un jeu techniquement de haut niveau, la présence d'une histoire principale reconnue officiellement par Disney et l'annonce de tous les DLC gratuits en ont réjoui plus d'un. Tout allait pour le mieux jusqu'à ce que les premiers joueurs ayant un accès anticipé dénoncent le principe des boîtes à loot.

Une histoire indispensable

Le mode histoire est à faire en priorité puisqu'il vous place dans la peau d'Iden Versio de l'escouade Inferno qui vit les dernières heures de l'Empire. À travers un scénario qui vous conduira aux quatre coins de l'univers et s'achèvera avec la bataille de Jakku, on en prend plein les yeux durant les six à sept heures qu'offre l'histoire principale.

Par contre, le jeu s'avère extrêmement directif, il n'y a qu'un chemin et jamais d'embranchement : zéro liberté. Heureusement, l'action est au rendez-vous, mais ne vous attendez pas à un solo d'anthologie. Il vaut surtout pour son histoire qui s'avère indispensable pour tout amateur de Star Wars.

Un univers somptueux

Outre le solo, le mode arcade vous lancera des défis à terminer dans le temps imparti et pourra être joué en coopération. Mais le plat principal consiste en divers modes de combats en ligne parfois grandioses. Les affrontements à 40 joueurs s'avèrent souvent épiques et donnent l'impression de revivre les plus grandes batailles de films. Les autres modes ne sont pas en reste, comme les combats spatiaux. Bien sûr, des affrontements avec peu de joueurs sont également présents pour des parties encore plus intenses.

Techniquement, c'est une véritable claque visuelle. Si le jeu s'avère déjà très beau sur les consoles classiques, les versions PS4 Pro et surtout Xbox One X sont tout simplement somptueuses et finissent de subjuguer vos rétines.

Enfin, la progression repose sur des personnages et armes à débloquer, ainsi que sur de nombreuses cartes qui augmenteront vos pouvoirs de base dans les affrontements. La monnaie pour les débloquer se gagne en jouant en ligne, tandis que les modes Histoire et Arcade permettent également de gagner des récompenses.

Star Wars Battlefront 2

Des boîtes à loot qui divisent

Si les DLC gratuits ont été très bien accueillis, l'apparition de boîtes à loot a vite fait de créer la polémique. Ces boîtes contiennent des éléments aléatoires tels des personnages, des cartes d'armes ou de pouvoirs, ou encore des pièces de fabrication. Elles peuvent être magasinées soit via l'argent virtuel gagné lors des parties en multijoueur ou être achetées avec votre carte de crédit (jusqu'à 12 000 cristal pack pour 120$ - une caisse vaut entre 110 et 200 cristaux).

Si absolument tout peut être débloqué en jouant, excepté les habituels emotes, tout peut l'être également après avoir dépensé quelques centaines de dollars. Un joueur fortuné pourra donc débloquer une grande partie du jeu en quelques minutes, et une grande partie seulement parce que ces boîtes peuvent contenir des doublons.

Le problème a été dénoncé par des joueurs n'ayant pas accès à la totalité du jeu. Nous pensons que la polémique ne porte pas sur les vrais problèmes. Dans la réalité, finir le scénario, ouvrir les packs de précommande et jouer trois parties en ligne nous a permis d'acheter Darth Vader. Après trois heures de multi le lendemain, c'est Luke Skywalker que nous avons débloqué. Et ces personnages sont les plus dispendieux du jeu! Les vaisseaux manquant comme le Faucon Millenium ont été gagnés dans les packs offerts aux joueurs, sans rien débourser. Après avoir acheté les autres personnages et vaisseaux, ce qui devrait demander selon votre niveau de joueur une à deux semaines de jeu en ligne à raison de deux heures par jour, l'argent virtuel gagné ne servira qu'à magasiner des packs afin de débloquer des cartes améliorant vos personnages et armes.

Bien des jeux avant Battlefront 2 ont demandé des heures pour débloquer du contenu de fin de jeu, on pense par exemple à Soulcalibur, Destiny ou Mass Effect Andromeda. Que Battlefront 2 joue là-dessus est finalement habituel, et un jeu où tout serait débloqué de base ne satisferait que les plus impatients.

Par contre, le prix à payer en éléments de fabrication pour monter les cartes au niveau maximum est bien trop demandant. 480 pièces de fabrication pour passer une carte de niveau 3 au niveau 4 qui est le maximum, c'est beaucoup trop! Surtout qu'il y a des dizaines de cartes. C'est là le véritable problème de ce jeu, problème qui pourrait inciter nombre de joueurs à sortir la Visa pour en gagner grâce aux boîtes à loot plutôt que de jouer des mois durant.

Conclusion

Battlefront 2 offre une histoire solide et, techniquement, quelque chose de grandiose. De ce côté, le pari est totalement réussi. Les batailles sont dantesques, visuellement très impressionnantes, vous allez en prendre plein la vue et les oreilles. C'est somptueux et à haut niveau.

Par contre, Electronic Arts devrait d'urgence réajuster le prix demandé pour monter les cartes au niveau 4, qui est là une vraie incitation à sortir la carte de crédit. Les coûts de développement des jeux ont grimpé en flèche, et offrir les DLC oblige encore plus à trouver une autre source de revenus, mais l'équilibre entre ce que veulent les joueurs et les compagnies est encore loin d'être atteint.

Diponible le 17 novembre sur PC, PS4 et Xbox One

Ajout: À la suite de la polémique naissante, Electronic Arts vient de suspendre les achats de paquets de cristaux permettant d'acheter les boîtes à loot.