POLITIQUE

Flou sur les activités culturelles post-375e

L’effervescence culturelle entourant le 375e anniversaire de Montréal prendra-t-elle fin le 1er janvier?

15/11/2017 17:00 EST | Actualisé 15/11/2017 17:07 EST
Roberto Machado Noa via Getty Images

L'effervescence culturelle entourant le 375e anniversaire de Montréal prendra-t-elle fin le 1er janvier? La nouvelle mairesse Valérie Plante maintient un certain flou sur le «fonds post-375e» promis par son adversaire Denis Coderre pour maintenir certaines activités en 2018.

Comme nous le rapportions en octobre, M. Coderre souhaitait réserver certaines sommes dans le prochain budget pour ramener quelques activités populaires du 375e, comme le spectacle Avudo.

Cette possibilité aurait réjoui Valérie Beaulieu, directrice générale de l'organisme Culture Montréal.

«De nombreux organismes ont bénéficié d'une enveloppe du 375e ou du 150e du Canada pour leurs activités. Un fonds de transition permettrait à certains d'entre eux d'avoir plus de temps pour préparer la suite des choses», affirme-t-elle en entrevue au HuffPost Québec.

Appelée à dire si elle adopterait l'idée de M. Coderre, Mme Plante s'est limitée à dire que cela faisait partie des dossiers sur lesquels elle devra se pencher une fois qu'elle sera officiellement assermentée comme mairesse.

En octobre, elle a jeté un doute sur la pertinence d'une telle mesure.

«Pour moi, le monde ne tourne pas autour du 375e. Si on avait voulu des activités en continuité avec le 375e, il aurait fallu nous présenter une vision en amont. Mon adversaire a décidé que c'était une finalité, ça aurait dû être un tremplin. Il faut penser à la culture, mais pas systématiquement en fonction du 375e», a-t-elle dit.

À la Société du 375e anniversaire de Montréal, on se limite à dire que l'organisme est non partisan et ne commentera pas les promesses faites en campagne électorale. Même son de cloche du côté de la Compagnie Finzi Pasca, créatrice du spectacle Avudo.

Certaines activités se poursuivent

Soulignons que certaines activités du 375e sont déjà pensées en fonction d'une continuité en 2018. L'exposition à l'honneur de Leonard Cohen au Musée se poursuivra jusqu'en avril prochain. Le projet Cité-Mémoire, commencé avant l'anniversaire, a été pensé sur un horizon de cinq ans. Selon l'organisme, de nouveaux événements sont prévus en 2018 et 2019.

Selon Isabelle Pelletier, responsable des relations avec les médias de la Société du 375e, d'autres projets relevant du volet socioéconomique de la programmation sont prévus l'an prochain. Des annonces devraient avoir lieu prochainement.

Une plateforme culturelle prometteuse

Mme Beaulieu estime tout de même que la plateforme de promesses culturelles de Projet Montréal répond à plusieurs des demandes de Culture Montréal. Le parti promet notamment de nommer des agents de liaison pour le monde culturel et de favoriser les ateliers d'artistes.

«On a l'impression que Projet Montréal a eu une réflexion plus profonde concernant la culture par rapport à 2013, ce qui est encourageant», affirme-t-elle.

D'autant plus que Mme Plante a promis de hausser de 5 M$ le budget du Conseil des arts de Montréal pour le porter à 20 M$ par année, indexé au coût de la vie.

Mme Plante et sa nouvelle équipe d'élus seront assermentées demain, au marché Bonsecours.

VOIR AUSSI: