NOUVELLES

Des marchés aux esclaves filmés en Libye

Kidnappés ou revendus par leurs passeurs, les migrants sont échangés pour moins de 600 $.

15/11/2017 12:51 EST | Actualisé 15/11/2017 12:58 EST

La caméra de CNN a capturé des images d'un autre temps. Dans un reportage diffusé le 14 novembre par la chaîne d'information américaine, des migrants venus d'Afrique subsaharienne font l'objet d'enchères, comme s'il s'agissait d'animaux ou d'objets. Vendus en Libye, ils devront travailler dans les champs ou effectuer des travaux de construction. Esclaves, ils n'ont aucun droit, passant des mains de leurs kidnappeurs (parfois leurs passeurs) à celle de leur propriétaires, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article.

À l'origine de ce reportage, des images amateur montrant un homme en train d'être vendu devant une foule. Remise à la chaîne de manière anonyme, la vidéo a depuis été authentifiée. La réalité de ces marchés aux esclaves, l'Organisation Internationale pour les Migrations en témoignait déjà en avril 2017. Dans un rapport, l'OIM racontait le parcours de migrants sénégalais et ghanéens, capturés pendant leur périple pour être revendus.

Échangés pour moins de 600 $, ces esclaves font partie des nombreuses victimes du système d'exploitation qui s'est instauré en Libye. Le pays, où près de 15 000 migrants seraient retenus par des bandes armées, est devenu une plaque tournante du trafic d'êtres humains. Une épreuve si dure qu'ils sont de plus en plus nombreux à choisir de retourner dans leur pays de départ avec l'aide de l'OIM : en 2017, ils sont déjà 8800 à avoir fait le trajet de retour, au départ de la Libye.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

VOIR AUSSI: