BIEN-ÊTRE

Un fabriquant de jouets sexuels admet avoir enregistré ses utilisateurs

C'était un bogue informatique mineur, selon la compagnie.

13/11/2017 19:26 EST | Actualisé 13/11/2017 19:32 EST
Getty Images

On s'entend qu'un jouet sexuel, c'est un objet intime qu'on garde caché. On ne veut surtout pas que quelqu'un entende les bruits issus de nos séances intimes... Eh bien, c'est ce qui est arrivé à plusieurs utilisateurs d'un vibrateur à commande à distance de la compagnie Lovense. Ils ont été surpris d'apprendre que l'application qui vient avec le jouet les enregistrait, selon New York Post.

Lovense, la compagnie du vibrateur qui est basée à Hong Kong, a rapporté un bogue logiciel mineur après que ses utilisateurs aient découvert que le vibrateur enregistrait des fichiers audio et les stockait sur leurs téléphones à chaque fois que le vibrateur était allumé.

Avec ce bogue, le fichier était enregistré sur l'appareil de l'utilisateur. À la session suivante, un nouveau fichier remplaçait l'ancien.

Le bogue a été découvert par un client qui a révélé la problématique à Reddit, soutenant que lui et son partenaire ne voulaient pas que leurs sessions soient enregistrées. Le client utilisait le vibrateur à télécommande à distance avec son partenaire.

Depuis le dévoilement de ce problème, un représentant de la compagnie a assuré The Verge que le bogue avait été fixé et que le fichier audio serait éventuellement supprimé.

Ce problème arrive quelques semaines après que des chercheurs en sécurité aient rapporté que leurs plugs anales n'étaient pas sécuritaires.