NOUVELLES

Le pénitencier de Cowansville est fouillé de fond en comble

On ignore ce qui est recherché par les forces de l'ordre.

12/11/2017 11:23 EST | Actualisé 12/11/2017 11:23 EST
William Mahar

Une fouille générale du pénitencier de Cowansville, en Montérégie, s'est poursuivie dimanche.

Ce grand branle-bas a débuté vendredi en milieu d'après-midi.

Dans ce contexte particulier, un isolement cellulaire complet des détenus a été institué.

D'après le commissaire adjoint intérimaire aux opérations correctionnelles, Claude Duguay, ces deux mesures ont été adoptées pour «assurer la sécurité de cet établissement» fédéral à sécurité moyenne.

Il a ajouté que le but premier de la vaste inspection était de retrouver des «objets non autorisés».

Quand La Presse canadienne lui a demandé ce qui était recherché exactement, M. Duguay s'est contenté d'y aller d'une réponse sibylline.

«Je ne pourrai pas aller dans le détail tant que l'opération ne sera pas terminée», a-t-il rétorqué.

Il a mentionné que, selon toute vraisemblance, la fouille arriverait bientôt à son terme.

«J'ai bon espoir que ce soit complété dans le courant de la journée», a-t-il précisé.

Claude Duguay a soutenu qu'il n'est pas rare de passer certaines cellules au peigne fin.

Par contre, il a indiqué qu'il est nettement moins courant de chercher dans les moindres recoins de l'ensemble d'un pénitencier pour garantir la sûreté du personnel qui y travaille et des prisonniers qui y sont incarcérés.

Dans ce climat inhabituel, les visites ont été annulées jusqu'à nouvel ordre.