NOUVELLES

Quand Barack Obama est convoqué comme juré, voici ce que ça donne

Il a dû serrer bien des mains!

09/11/2017 06:24 EST | Actualisé 09/11/2017 06:24 EST

L'ex-président Barack Obama s'est présenté mercredi matin dans un palais de justice de Chicago, où il avait été convoqué comme juré. Il a toutefois été dispensé par le juge.

Le 44e président des États-Unis, accompagné d'une escorte policière, a quitté sa résidence du quartier Kenwood, dans le sud de Chicago, pour se présenter au Richard J. Daley Center peu après 10 h.

Vêtu d'un manteau sport noir, d'une chemise, mais sans cravate, M. Obama a salué la foule agglutinée près de l'établissement.

Un peu avant midi, le juge en chef du comté de Cook, Timothy Evans, a indiqué aux journalistes que l'ancien président n'avait pas été sélectionné. Le juge a toutefois ajouté que M. Obama était prêt à faire son devoir si on le lui avait demandé.

Comme tous les autres jurés potentiels, Barack Obama a dû regarder une vidéo explicative vieille de plusieurs décennies, dans laquelle un jeune Lester Holt décrit la tâche du jury.

Son expérience a été tout de même légèrement différente des autres candidats. Alors que la plupart apportent un livre pour patienter, Barack Obama a plutôt dû prendre des photos et signer des autographes dans des exemplaires de livres qu'il a lui-même écrits.

Pour s'être déplacé au palais de justice, l'ex-président recevra 17,20 $. Le tarif par jour accordé à tout membre d'un jury. Sa porte-parole, Katie Hill, a précisé que l'argent serait remis en don au comté de Cook.

Il s'agit de la deuxième convocation de Barack Obama pour siéger comme juré. Il avait été appelé une première fois en 2010, mais avait pu faire ajourner sa convocation alors qu'il occupait le siège du plus puissant dirigeant de la planète.

Barack Obama n'est pas le premier ancien président à être convoqué comme juré. En 2015, l'ex-président George W. Bush a répondu à l'appel à Dallas. Il n'a toutefois pas été sélectionné. En 2003, l'ancien président Bill Clinton s'est lui aussi rapporté à une cour fédérale, à New York. Il n'avait pas été choisi.

M. Obama n'est pas non plus la première célébrité de Chicago à être appelée. En 2004, Oprah Winfrey a fait partie d'un jury ayant condamné un homme pour meurtre. Une décennie plus tard, Lawrence Tureaud, mieux connu sous le nom de Mr. T., s'est présenté comme juré potentiel, sans toutefois être sélectionné.