DIVERTISSEMENT

«The Walking Dead»: le résumé de l'épisode 3 de la saison 8

L'indulgence ou l'indifférence?

06/11/2017 08:53 EST | Actualisé 06/11/2017 10:52 EST
AMC

Dans le précédent épisode intitulé Les Damnés, Rick se retrouvait en bien mauvaise posture face à Morales, une ancienne connaissance de la saison 1. A contrario, Jesus, Tara et Morgan parvenaient à prendre le dessus sur les Sauveurs pendant qu'Ezekiel ralliait ses troupes, sous l'œil de Carol.

Cet épisode 3, Monsters, était donc attendu par les fans. Qu'est-il advenu de Rick? Quelle décision a été prise concernant les Sauveurs capturés (ndlr: On a pu voir des divergences entre Tara, Morgan et Jesus au moment de décider de leur sort. Les premiers souhaitant les exécuter, le dernier voulant leur laisser la vie sauve)? Quid de la bataille au QG de Negan?

ATTENTION SPOILERS


Vous êtes bien sûr de vouloir continuer?

Alors c'est parti !

Menacé à bout portant par Morales, Rick nous avait quittés dans une situation bien délicate. Une affaire finalement expédiée sans trop de problèmes par Daryl (Qui imaginait sérieusement la mort de Rick?), auteur d'un magnifique tir à l'arbalète.

«C'était...» s'exprime alors Rick, sous le choc avant que son coéquipier ne l'interrompe, «Je sais. J'en ai rien à battre.» Du Daryl dans le texte somme toute.

Dans le même temps, Jesus, Tara et Morgan s'occupent de ramener les Sauveurs survivants à Maggie qui doit décider de leur sort. Un retour marqué par une «attaque» de zombies sur le chemin. L'affrontement (comme à son habitude lorsqu'il s'agit des affreuses bêtes) se transforme en une véritable boucherie. C'est le moment choisi par un petit groupe de Sauveurs pour tenter de prendre la fuite dans la forêt.
Morgan les prend en chasse et décide d'en éliminer un avant de se faire rattraper par Jesus. S'ensuit alors un vif échange entre les deux hommes, chacun restant sur ses positions. Morgan se justifie au motif «qu'ils ont tenté de s'enfuir et qu'ils recommenceront encore et encore». La discussion se finit en bagarre... entre les deux hommes.

Certains fans pointaient du doigt (parfois à juste titre) le manque d'action de la série. Cet épisode 3 permet de revenir aux fondamentaux de The Walking Dead avec des scènes d'affrontements, en résulte un ensemble dynamique et vivant. Rick et Daryl, attaqués par les Sauveurs, parviennent à s'en sortir assez remarquablement (on pourra au passage évoquer l'aide notable d'Aaron) pendant que Jesus et Morgan continuent de se battre.

Une altercation de trop pour l'homme au bâton qui décide de plier bagage : «Je ne peux pas participer à ça», explique-t-il. Jesus et Tara rejoignent finalement la Colline. Grégory s'y trouve (vous vous souvenez, le traître qui avait rejoint Negan et qui avait pris la voiture du Pèe Gabriel précédemment) grâce à l'indulgence de Maggie. L'ancienne compagne de Glenn est d'ailleurs confrontée au dilemme posé par Jesus : abattre les Sauveurs capturés ou les laisser vivre...

Un choix rencontré également par Daryl et Rick. Après avoir retrouvé Gracie (Nous en avons parlé dans la semaine), les deux hommes sont pris pour cible par un Sauveur qui accepte finalement de leur dévoiler la cache des armes d'assaut tant recherchée par Rick. N'ayant aucune pitié, Daryl se charge ensuite de l'éliminer d'une balle logée en pleine tête (Du grand Daryl dans cet épisode).

Tout semble aller pour le mieux dans ce 3e épisode. Mais évidemment, The Walking Dead ne se passe jamais comme prévu. La dernière scène voit le groupe d'Ezekiel se faire canarder (on n'y voit pas grand-chose mais on se doute que des Sauveurs sont dans le coup) par des mitrailleuses, vraisemblablement celles initialement recherchées par Daryl et Rick.

Les balles pleuvent et plusieurs membres sont tués pour ce qui est sans doute la première (grosse) erreur du roi Ezekiel. Quant à Negan, aucune nouvelle de lui...

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également :

Les nouveautés de la semaine sur Netflix Canada (27 octobre 2017)