DIVERTISSEMENT

Même Daniel Radcliffe veut croire à cette théorie sur les Dursley

Le désamour des Dursley envers le jeune Harry n'est peut-être pas entièrement de leur faute.

05/11/2017 13:02 EST | Actualisé 05/11/2017 13:03 EST
Allociné/Copyright Warner Bros. France
Même Daniel Radcliffe veut croire à cette théorie sur Harry Potter.

Mais pourquoi tant de haine entre les Dursley et Harry Potter? A en croire certains fans, les Dursley ne seraient pas totalement responsables de l'animosité qui les anime. Et leur théorie n'a pas déplu à Daniel Radcliffe.

Dans les livres, J.K Rowling ne donne pas de véritable explication à la rancune de la famille Dursley envers Harry Potter: la jalousie de Petunia à l'égard de la mère d'Harry est évoquée, tout comme la peur de l'oncle Vernon de tout ce qui sort de l'ordinaire. Mais ces hypothèses n'ont pas vraiment satisfait les fans qui depuis plusieurs années, en ont avancé une autre.

Ce serait l'horcruxe (vous savez, le petit bout de Voldemort coincé à l'intérieur de Harry), qui influerait sur le comportement des Dursley. Comme preuve, l'inventeur de la théorie rappelle l'effet du médaillon de Salazar Serpentard, également transformé en horcruxe, sur Ron, Harry et Hermione dans le tome 6 "Les Reliques de la mort".

Cette théorie a fait sur apparition sur Reddit il y a plusieurs années de cela. Mais ce n'est que lors d'une interview récente pour la sortie prochaine du film "Jungle" qu'elle a été présentée à Daniel Radcliffe, qui incarne Harry Potter dans la saga.

"Oh ok. Donc l'horcruxe affecterait le comportement des personnes autour de lui. C'est intéressant", a admis l'acteur, qui a avoué n'avoir jamais entendu cette théorie auparavant. "C'est vraiment intéressant parce que cela pose comme principe un monde où les gens ne sont connus que dans un seul sens. En fait, si vous enlevez Harry de l'équation, les Dursley auraient pu être une famille assez gentille", avance Daniel Radcliffe. "Mais pour avoir été dans les environs pendant les prestations de Richard Griffith (l'oncle Vernon) et Fiona Shaw (la tante Petunia), je pense davantage qu'ils détestaient juste avoir cet enfant dans leurs pattes."

Pour en avoir le cœur net, il faudrait en réalité poser la question à la créatrice du petit sorcier, J.K. Rowling en personne, comme l'a suggéré Daniel Radcliffe. "Je pense que c'est vraiment une chouette théorie. Quelqu'un a déjà demandé à Jo Rowling ce qu'elle en pensait? Je pense que cette théorie est vraiment bonne."

Pas rancunier le petit Harry.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Voir aussi: