DIVERTISSEMENT

Maripier Morin et  François Pérusse parlent d’Éric Salvail et Gilbert Rozon

Maripier Morin s’est exprimée pour la première fois sur les allégations d’inconduites sexuelles reprochées à Éric Salvail

05/11/2017 23:10 EST | Actualisé 06/11/2017 09:39 EST

Maripier Morin s'est exprimée pour la première fois sur les allégations d'inconduites sexuelles reprochées à Éric Salvail, à Tout le monde en parle, dimanche.

L'animatrice prenait place à la table de Guy A.Lepage pour parler de sa nouvelle plateforme web, où il sera question de mode, de beauté, de style de vie, et de ses autres projets, comme son rôle dans le prochain film de Denys Arcand, Le triomphe de l'argent, et son mandat de «grande sœur» à La voix junior.

Mais puisque son talk-show Maripier!, présenté sur la chaîne Z, était jusqu'à tout récemment produit par Salvail & Co, la boîte d'Éric Salvail, la majeure partie de la conversation a porté sur «l'affaire Salvail», et Maripier Morin ne s'est pas défilée.

«Je pense que, comme tout le monde, j'ai trouvé ça inacceptable, a déclaré la jeune femme à la première question sur le sujet. J'ai décidé de ne pas m'exprimer sur les réseaux sociaux, parce que je trouvais que la parole était aux victimes, d'une part. D'une autre part, je pense qu'en ce moment, en tant que société, on avait besoin d'avoir un reality check, de se dire : ça ne se peut pas, on ne peut pas laisser les gens faire ça, autant dans la vie personnelle que dans le milieu professionnel, autant le harcèlement sexuel que le harcèlement psychologique...»

«Et j'ai le goût que ça dure plus que deux semaines, a continué Maripier. Si on prend l'exemple de Donald Trump, Grab Her By The Pussy, c'a duré deux semaines, mais on l'a élu. Ici, j'ai le goût que ça dure. Qu'on se traite mieux, qu'on se respecte, qu'on soit dans un milieu qui est sain. Que ce soit dans notre famille, que ce soit au travail... »

Maripier Morin a affirmé ne jamais avoir subi de comportements déplacés de la part de qui que ce soit dans son environnement professionnel.

«Je vais toucher du bois parce qu'on n'est jamais à l'abri que ça nous arrive, a-t-elle avancé, en se touchant les cheveux d'un geste de la main. Moi quand j'ai entendu les histoires, j'ai été bouleversée, vraiment. Ça m'a touchée, en tant que femme, en tant qu'humain. Mais j'ai le goût de dire que j'ai été chanceuse.»

Celle qui, à la demande des auditeurs attachés au concept, animera désormais Les fantastiques, en fin d'après-midi, à Rouge, en alternance avec Jean-François Breau, Étienne Boulay et Pierre Hébert – chacun aura le micro une semaine avant de le céder à l'autre, et ce, dès lundi – a précisé n'avoir pas revu ni reparlé à Éric Salvail depuis la parution de l'article de La Presse+ qui a finalement mené à la fin de carrière de l'animateur et producteur.

C'est aujourd'hui la compagnie Media Ranch, de Sophie Ferron, qui détient les droits de Maripier!, après que Media Ranch eut acquis les actifs de production de Salvail & Co. Dans les circonstances, Maripier Morin ignore toujours si son émission sera reconduite par Z pour une troisième saison l'an prochain.

«Évidemment que j'aimerais poursuivre avec Z, a-t-elle lancé. Est-ce que ce sera avec Maripier!, est-ce que ça sera avec un autre projet, on n'est pas rendus là encore. Mais c'est sûr que Maripier! va bien, les cotes d'écoute sont là, moi j'ai du fun à le faire, mais... En date d'aujourd'hui, je n'ai pas de réponse.»

Pérusse «écoeuré»

Un peu plus tard, ce fut au tour de François Pérusse de se faire questionner sur les récents scandales. Comme l'a rappelé Guy A.Lepage, le comique aux mille voix n'a jamais collaboré à proprement parler avec l'organisation de Gilbert Rozon, mais Juste pour rire lui avait dédié son gala hommage à l'été 2015. François Pérusse s'est dit «écoeuré» par les allégations touchant Gilbert Rozon.

«On s'est tous trouvés un peu niaiseux, je pense, a admis François Pérusse. Gilbert Rozon avait été arrêté en 1998. On s'est tous dit qu'il avait appris sa leçon. Et on a tous pensé que c'était terminé, cette histoire-là. Moi (... ) je n'ai jamais eu d'engagement avec Juste pour rire, je travaille seul dans mon studio. Je suis peut-être éloigné de ça, mais ça m'a écoeuré de proche, parce qu'il y a beaucoup de mal qui a été fait à beaucoup de gens, par une personne qu'on pensait qui n'en faisait pas, et qui en a fait pendant tout ce temps-là. Qu'on soit rattachés ou non à cette entreprise-là, ça ne peut pas faire autrement que de nous déranger».

François Pérusse était de passage à Tout le monde en parle pour promouvoir son Best Ove!, une compilation des meilleurs sketchs de ses Albums du peuple. Une extension de L'Osti d'Jeu lui étant consacrée sera aussi en vente le 10 novembre, comme le Best Ove!.

«Tout le monde en parle», les invités du 5 novembre 2017