NOUVELLES

Les États-Unis préparent-ils une invasion terrestre en Corée du Nord?

Ce serait le seul moyen de détruire l'arsenal nucléaire de l'État voyou, selon un représentant du Pentagone.

05/11/2017 12:18 EST | Actualisé 05/11/2017 12:18 EST
EFE

Une invasion terrestre en Corée du Nord est le seul moyen pour localiser et détruire complètement l'ensemble de l'arsenal nucléaire de la Corée du Nord, a déclaré un représentant du Pentagone.

La sénatrice Dianne Feinstein, membre du comité du renseignement du Sénat américain, a indiqué dimanche qu'il s'agit là de l'évaluation la plus sombre qui peut être faite.

Deux représentants démocrates ont demandé au Pentagone de dévoiler les évaluations en pertes humaines dans l'éventualité où un conflit armé devait éclater avec la Corée du Nord.

Le contre-amiral Michael J. Dumont leur a répondu que les États-Unis s'affairaient à évaluer la capacité pour le régime de Pyongyang d'atteindre des régions densément peuplées en Corée du Sud avec de l'artillerie lourde et des missiles balistiques.

Il a rappelé que Séoul ne se situe qu'à une soixantaine de kilomètres de la zone démilitarisée qui sépare les deux Corées.

Dans une lettre aux représentants démocrates Ted Lieu et Ruben Gallego, M. Dumont explique que les pertes humaines dépendent de la vitesse de réaction des États-Unis et de la Corée du Sud pour contrer une éventuelle attaque.

Tout en spécifiant que les détails entourant une attaque nord-coréenne devaient être discutés dans le cadre d'une rencontre à huis clos, il a ajouté que les États-Unis étudiaient la possibilité que des armes chimiques et biologiques soient utilisées.

Voir aussi: