NOUVELLES

Donald Trump entreprend un voyage de 12 jours en Asie

Le voyage constitue un test important pour le président à l'international.

04/11/2017 13:36 EDT | Actualisé 04/11/2017 13:37 EDT

Le président des États-Unis, Donald Trump, a entrepris un voyage de 12 jours en Asie durant lequel il tentera de convaincre ses alliés asiatiques de la nécessité de contrer la menace nucléaire nord-coréenne.

Ce périple, qui commencera au Japon dimanche et comprend des arrêts dans quatre autres pays, survient alors que des accusations ont été déposées contre l'ancien directeur de campagne de M. Trump, Paul Manafort, et qu'un conseiller a plaidé coupable dans le cadre de l'enquête sur la possible ingérence de la Russie dans les élections américaines de 2016.

Le voyage constitue un test important pour le président à l'international, lui qui espère dissiper les craintes de ses alliés en Asie, inquiets que son programme politique, sur le thème «Les États-Unis avant tout», ne permette à la Chine d'acquérir davantage de pouvoir dans la région.

Ces alliés sont également ébranlés par la rhétorique belliqueuse de M. Trump à l'égard du leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un.

Les capitales que visitera le président américain sont à portée des missiles nord-coréens.