DIVERTISSEMENT

Prise en main de la Xbox One X

Nous avons soumis la nouvelle console de Microsoft a quelques tests, et plusieurs tortures...

03/11/2017 15:11 EDT | Actualisé 03/11/2017 15:18 EDT
Microsoft

C'est mercredi que sera lancée la Xbox One X, la console la plus puissante au monde, selon Microsoft. Nous l'avons reçue depuis une semaine et l'avons soumise à toutes sortes de tests, et même quelques tortures.

Trois fois plus puissante qu'une PS4, 30 % plus puissante que la PS4 Pro, Microsoft a donné les moyens à son nouveau bébé pour affronter la concurrence. Comme la PS4 Pro, la Xbox One X est une version 4K de la Xbox One, sauf qu'avec cette machine, Microsoft livre une nouvelle génération de console, mais ne veut pas l'avouer. Il faut dire que la Xbox One pâtit depuis son lancement de son manque de puissance, dû à ce qu'une partie des graphiques devait à l'origine être calculée dans le nuage de Microsoft. En contrepartie, cela obligeait à maintenir une connexion permanente à Internet. Face à la gronde du public, Microsoft fit rapidement marche arrière, mais la console déjà conçue pour le nuage s'est retrouvée face à la PS4 qui avait misé sur plus de puissance brute, et sans connexion obligatoire à Internet.

Nous avons donc un Microsoft qui s'est senti humilié face à Sony durant les dernières années, et a juré qu'on ne l'y reprendrait plus. Résultat, pour 600 $ la Xbox One X offre la puissance de jeu d'un PC qui en vaut presque le triple.

Une grande réserve de puissance

Nous avons joué principalement à Gears of War 4 dont le patch 4K est disponible. Si les textures ont été refaites, le jeu peut tourner en 60 images par seconde. Les arrière-plans sont aussi détaillés que les avant-plans, chose impossible sur une One S. Le niveau de détails est indéniablement supérieur, au point où il est possible de compter le nombre de briques d'un bâtiment situé au loin.

Nous avons également testé la One X avec Fallout 4, en concevant des bâtiments tellement lourds à gérer qu'ils font immanquablement planter une Xbox One S. La Xbox One X n'a même pas ralenti et a tout affiché avec fluidité. Nous avons alors poussé le vice à saturer le processeur en intégrant des mods mal programmés qui obligent à recalculer tout le jeu en cours de partie, bref à produire un bogue qui fait normalement geler la One S et nous force à redémarrer. Si, effectivement, la Xbox One X a ralenti énormément pendant plusieurs secondes dans ces conditions anormales, elle n'a pas gelé et a recalculé le jeu sans planter, nous permettant de poursuivre notre partie. Impressionnant!

1080p gagnant

Même si elle exploite le 4K ainsi que le HDR, les résultats en 1080p sont bien visibles. Cela a permis également de jouer en 60 images par seconde au lieu de 30 sur la plupart des jeux. Bien plus fluide, le 60 FPS est préférable même en 1080p à du 4K à 30 FPS. Il n'est donc pas nécessaire de se procurer un écran 4K pour profiter de la puissance de la Xbox One X.

Il nous reste encore quelques jours pour essayer d'autres jeux, mais pour l'instant, Microsoft semble avoir conçu une machine qui va répondre aux attentes des joueurs. Si les éditeurs vont suivre et sortir des versions 4K de leurs jeux, il faudra également qu'ils les exploitent au risque de voir les jeux basés sur la console 4K la moins puissante, en l'occurrence la PS4 Pro, être améliorés sur Xbox One X avec seulement un 4K constant par rapport à la PS4 Pro. Microsoft devra convaincre les éditeurs d'exploiter cette puissance supplémentaire mise à disposition.

Ces images ont été prises en 1080p afin d'illustrer la différence flagrante même dans cette résolution. Le visuel est supérieur sur Xbox One X, tandis que les textures sont bien plus nettes et détaillées.

Capture d'écran

Capture d'écran

À voir également :