DIVERTISSEMENT

Kevin Spacey accusé au Royaume-Uni, son théâtre aurait fermé les yeux

«Le fait que le théâtre ait choisi de plaider l'ignorance me rend sincèrement malade.»

02/11/2017 09:49 EDT | Actualisé 02/11/2017 10:26 EDT
Frazer Harrison/BAFTA LA via Getty Images

De nouvelles accusations de harcèlement sexuel ont émergé jeudi au Royaume-Uni contre Kevin Spacey, provenant notamment d'un ancien employé du théâtre londonien Old Vic, accusé d'avoir fermé les yeux sur les agissements de l'acteur américain, qui en fut le directeur artistique durant onze ans.

«Je l'ai vu tripoter des hommes à maintes reprises dans toutes sortes de situations différentes (...) dans son appartement de North Lambeth et même à l'Old Vic et dans son pub favori», a témoigné l'ancien employé jeudi dans le quotidien The Guardian, sous couvert d'anonymat.

«Il tirait avantage du fait qu'il était une grande icône. Il touchait des hommes à l'entrejambe, en le faisant très rapidement de sorte qu'ils ne pouvaient pas s'écarter de son chemin», a-t-il ajouté.

«Ce qui me fâche, c'est l'hypocrisie de lieux comme l'Old Vic qui affirment aujourd'hui ne pas avoir su», a-t-il poursuivi.

Selon Rebecca Gooden, stagiaire à l'Old Vic en 2010, les histoires concernant le comportement de Kevin Spacey, 58 ans, étaient monnaie courante au théâtre, dont l'acteur fut le directeur artistique de 2004 à 2015.

On lui a ainsi dit, a-t-elle raconté au Guardian, que de «beaux» jeunes hommes s'étaient vu refuser un poste dans l'administration de l'institution à la suite d'un incident.

«Il y avait une ''plaisanterie'' récurrente à ce sujet. On m'a informée que je n'étais pas autorisée à en parler en dehors du théâtre. Le fait que le théâtre ait choisi de plaider l'ignorance me rend sincèrement malade».

Interrogé par l'AFP, l'Old Vic a dit dans un courriel «ne pas être actuellement en position de commenter ce qui aurait pu se produire dans le passé».

Le théâtre a dit avoir mis en place mardi une adresse courriel (confidential@oldvictheatre.com) où adresser les plaintes concernant un éventuel comportement inapproprié de Spacey.

«Depuis que nous avons mis en place cette ligne de communication confidentielle, nous constatons déjà le grand avantage de cette nouvelle politique d'ouverture et du partage d'information en toute sûreté. Nous épaulons, soutenons et encourageons fortement l'important changement de culture en cours dans l'industrie», a-t-il souligné.

Spacey, qui a obtenu deux Oscars, se trouve déjà dans la tourmente, notamment après les révélations de l'acteur Anthony Rapp, 46 ans, qui l'a accusé d'avoir tenté de l'agresser sexuellement alors qu'il avait seulement 14 ans.

Mardi, un barman anglais, Daniel Beal, a accusé dans le quotidien The Sun l'acteur américain de s'être exhibé devant lui en 2010 et d'avoir ensuite acheté son silence en lui offrant sa montre d'une valeur d'environ 8400 dollars.

Sur la BBC, un autre homme, non identifié, a dit s'être réveillé avec la tête de Spacey sur son ventre en 1985, dans son appartement new-yorkais, lorsqu'il était adolescent.

À voir également :