POLITIQUE

«Je crois que les gens sont satisfaits de notre administration» - Denis Coderre, sur le divan du HuffPost

Le maire se présente comme celui qui a pris des décisions difficiles pour le bien de sa ville.

02/11/2017 13:08 EDT | Actualisé 02/11/2017 13:21 EDT

À quelques jours du vote décisif, le maire de Montréal Denis Coderre était de passage dans les bureaux du HuffPost Québec pour discuter de son bilan... et des questions de transparence qui minent sa campagne.

«C'est sûr que quand on a un bilan, il faut le défendre. Je crois que les gens sont satisfaits de notre administration. [...] J'ai vécu 11 campagnes électorales, il ne faut jamais rien prendre pour acquis», affirme le maire.

«Rappelez-vous il y a quatre ans. On avait honte de dire qu'on était Montréalais», lance-t-il.

M. Coderre souligne les efforts faits par son administration en matière d'intégrité, notamment la création du Bureau de l'inspecteur général. C'est toutefois la question de la transparence qui revient constamment dans l'actualité, notamment en ce qui concerne la vente de billets pour la Formule E (NDLR: l'entrevue a été réalisée avant la diffusion des chiffres par l'organisme Montréal c'est électrique).

«J'ai beaucoup d'ambition pour Montréal. Avant, c'était l'auto-flagellation et "on est né pour un petit pain". Non non, on va faire des sandwichs», illustre M. Coderre, dans son langage coloré.

Par ailleurs, M. Coderre entend continuer de promouvoir le vivre ensemble et s'opposer vivement à Québec quant à la loi 62 sur la neutralité religieuse. «Les tensions que ça va créer... Ça va susciter d'autres problèmes pour le chauffeur d'autobus pour assurer la quiétude, explique-t-il. Je ne veux pas ça. Ça, ça veut dire qu'on commence à pointer du doigt.»

M. Coderre a aussi profité de l'entrevue pour décocher quelques flèches à l'endroit de sa rivale, Valérie Plante. Il a notamment prédit que la «ligne rose» du métro pourrait coûter jusqu'à 25 G$.

Découvrez ce que le maire a à dire sur les enjeux de la métropole dans la vidéo ci-haut.

Pour son opinion sur la ligne rose, c'est ici: