DIVERTISSEMENT

Pas de trophée, mais un bébé pour le duo Saratoga

Les amoureux deviendront parents en mars 2018.

30/10/2017 15:51 EDT | Actualisé 30/10/2017 16:06 EDT

La présente année en est une de grande émotion pour Chantal Archambault et Michel-Olivier Gasse, du duo Saratoga. Non seulement le tandem était en nomination pour la première fois au Gala de l'ADISQ, dimanche, grâce à son album Fleur, paru l'an dernier, mais aussi – et surtout –, les amoureux deviendront parents en mars 2018.

En entrevue avec Saratoga sur le tapis rouge de la célébration de l'ADISQ, dimanche, il a fallu que Michel-Olivier Gasse attire notre attention sur le discret ventre arrondi de sa douce pour qu'on réalise que celle-ci était enceinte. Lorsque nous avons demandé au couple s'il planchait présentement sur du nouveau matériel (musical), le musicien a pointé le bedon et clamé la bonne nouvelle.

«Notre nouveau matériel, c'est ça, pour l'instant», a-t-il déclaré, amusé.

Chantal Archambault donnera ainsi naissance à une fillette lorsque le printemps se pointera le bout du nez. «À moins que ça change à la dernière minute, on ne sait jamais», a rigolé l'auteure-compositrice-interprète, à propos du sexe du chérubin.

Michel-Olivier Gasse et Chantal Archambault partagent leur quotidien depuis cinq ans.

«On s'aime depuis plus longtemps que ça, mais officiellement, ça fait cinq ans», a précisé Michel-Olivier Gasse.

En tournée

Les deux membres de Saratoga ne savent pas encore s'ils vont s'offrir l'été de congé avec leur poupon ou s'ils continueront d'offrir des spectacles entre deux biberons. Chantal Archambault a mentionné qu'il y aura «peut-être des petites affaires» pour eux dans la prochaine année, mais que son compagnon et elle abordaient la suite de façon «bien relaxe».

D'ici là, toutefois, on aura maintes occasions d'applaudir leur jolie musique pleine de poésie. Saratoga se produira notamment au Club Soda le 4 novembre, dans le cadre de Coup de cœur francophone, partira en tournée canadienne en novembre et s'arrêtera au Cercle, à Québec, le 9 décembre.

Archambault et Gasse menaient des carrières chacun de son côté – elle a lancé quatre opus en solo, lui a longtemps été le complice de Vincent Vallières, en plus d'avoir jadis accompagné sa belle sur scène à la basse, et a publié deux romans -, avant de s'unir pour faire route ensemble professionnellement il y a trois ans. Leur premier disque complet, Fleur, est en vente depuis le 14 octobre 2016.

Au Gala de l'ADISQ, cette année, ils étaient cités dans les catégories Album de l'année – Folk (où ils se sont inclinés devant Avec pas d'casque et leur projet Effets spéciaux) et Révélation de l'année (où c'est finalement Émile Bilodeau qui a raflé les honneurs). Or, les deux artistes ne se créaient aucune attente et étaient simplement contents de vivre cet événement pour la première fois.

«On est super contents de la nomination», a spécifié une Chantal Archambault enjouée.

«On trouve déjà ça fucké de faire un tapis rouge...., a blagué Michel-Olivier Gasse. Une chose à la fois!»

Voir également:

Gala ADISQ 2017: le tapis rouge!