BIEN-ÊTRE

Elle attrape l'herpès en magasin et poursuit Sephora

La morale de cette histoire : la vigilance est de mise avec les produits en démonstration!

30/10/2017 14:42 EDT | Actualisé 30/10/2017 14:43 EDT
VladimirFLoyd via Getty Images

Une Californienne ayant contracté l'herpès après avoir essayé un rouge à lèvres chez Sephora poursuit le géant du maquillage pour la détresse émotionnelle causée par l'infection incurable qui la suivra toute sa vie.

Les faits remontent à octobre 2015. Elle affirme s'être rendue à un magasin de la chaîne et avoir essayé un tube parmi ceux disponibles en démonstrati. Les symptômes d'herpès se seraient ensuite manifestés. L'infection a été confirmée par des professionnels médicaux, mais elle affirme qu'elle n'avait jamais eu de feux sauvages ni d'autres marques d'herpès avant sa visite chez Sephora.

Vous vous dites que tout le monde sait qu'il faut uniquement tester les produits en démo sur notre main ou un carton pour des questions d'hygiène, mais visiblement certains ont besoin de rappels.

Ladite cliente affirme dans la poursuite dénichée par TMZ que c'était la responsabilité de la chaîne d'avertir ses clients des risques encourus lors de l'essai de ses produits disponibles en version test. Si un tel avertissement avait été affiché, elle dit qu'elle aurait évité d'employer le tube. Elle fait par ailleurs valoir que d'autres compagnies de rouge à lèvres emploient de bien meilleures méthodes pour éviter de choper ce genre d'infections en proposant par exemple des échantillons individuels ou plus de personnel formé pour assister les clients. Selon elle, Sephora ne se soucie que de l'argent facile.

VOIR AUSSI :

15 produits de beauté que les stars adorent