DIVERTISSEMENT

39e Gala de l’ADISQ : les réactions des gagnants

Voici quelques réactions des différents gagnants recueillies pendant et après le 39e Gala de l’ADISQ.

30/10/2017 16:44 EDT | Actualisé 30/10/2017 18:14 EDT
THE CANADIAN PRESS

Tel que prévu, Daniel Bélanger et Klô Pelgag ont été acclamés, mais on a aussi eu de belles surprises avec les victoires de Patrice Michaud et Safia Nolin. Émile Bilodeau a été rafraichissant de candeur, et la communauté hip-hop a enfin été saluée en ondes avec la victoire d'Alaclair Ensemble célébrée à la cérémonie du dimanche et non au Premier Gala.

Voici quelques réactions des différents gagnants recueillies pendant et après le 39e Gala de l'ADISQ, dimanche.

Patrice Michaud

Interprète masculin de l'année

Chanson de l'année – Kamikaze

(À propos du fait qu'il s'est déclaré fier de lui-même sur scène) «À un moment donné, il faut être fier de son travail. Si je n'avais pas gagné, j'aurais été fier quand même, mais de la manière que c'est souligné - et je sais qu'on n'est pas à côté de la cible -, je trouve que ça ne se dit pas assez souvent. Et c'est correct que ça soit moi qui le dise, parce que je ne pense pas être reconnu comme le dernier des vantards. Mais il faut les dire, ces affaires-là! Je n'avais rien préparé, je n'avais pas de papier, je l'ai dit sur scène, préparer des remerciements, j'haïs ça faire ça. C'est donc sorti seul, mais ce n'est pas moins vrai.»

«On travaille tout le temps fort ; dans le marché où on est, si tu ne travailles pas fort, tu vas en échapper des bouts. C'est beaucoup de travail, beaucoup d'investissement, des sacrifices, de la fatigue, de la nouvelle fatigue, on réalise qu'on peut être plus fatigué que fatigué... Mais en même temps, ce n'est pas du travail, c'est un plaisir et un privilège. Reste que, quand on se sent fier de son travail, c'est naturel de le dire.»

Safia Nolin

Interprète féminine de l'année

Album de l'année : Réinterprétations – Reprises Vol.1

«Je me sens full bien. C'est étrange. J'étais au maximum du choc! Je ne m'attendais «crissement» pas à ça. C'est probablement la plus grosse surprise de ma vie (...) Ce soir, quand je vais me coucher, je vais me dire que j'ai envie d'écouter les deux épisodes de Stranger Things qu'il me manque, je vais me dire que demain, je pars à Québec et que ma maison est un petit peu en bordel, et ça m'angoisse, mais aussi que tout ça était peut-être un rêve! C'est bizarre. L'année passée (elle avait été sacrée Révélation de l'année, NDLR), j'avais trouvé ça vraiment intense, mais là c'est juste... C'est comme le tome 2! On dirait que je ne veux pas réaliser que j'ai battu Céline (Dion)... J'étais tellement sûr que Céline allait gagner que je l'ai effacée de ma mémoire. Elle n'existait plus le temps du speach...»

Klô Pelgag

Auteur ou compositeur de l'année

Album de l'année : Alternatif - L'étoile thoracique

Album de l'année : Choix de la critique – L'étoile thoracique

(À propos du fait que la dernière femme à avoir remporté le prix d'Auteur ou compositeur de l'année était Francine Raymond, en 1993). «Je trouve ça incroyable que ça fasse aussi longtemps! En même temps, je suis hyper honorée que ça soit moi qui reprenne le flambeau. Je suis certaine que dans le futur, il va y en avoir beaucoup d'autres. C'est un honneur émouvant. Le prix d'auteur-compositeur, pour moi, veut aussi dire beaucoup, parce que ça reconnaît le travail d'écriture, les compositions, et c'est quelque chose que je trouve hyper, hyper important, et que je fais tous les jours de ma vie. C'est fou!»

Daniel Bélanger

Album de l'année : pop – Paloma

Spectacle de l'année : Auteur-compositeur-interprète Paloma

«Avec les années, les trophées ont de plus en plus d'importance, parce que ça fait, voilà, 25 ans que je fais ça cette année, et d'être encore reconnu pour le travail qu'on fait, c'est pas comme le premier qu'on gagne! En fait c'est pas comme le sixième ; le premier, on est très, très heureux, mais 25 ans plus tard, ça prend une autre tournure, que je ne soupçonnais pas.»

Les Sœurs Boulay – Groupe ou duo de l'année

«Quand on a gagné ce prix-là pour la première fois il y a deux ans, on se sentait un peu comme des imposteurs, parce que ça ne faisait pas longtemps qu'on était dans ce milieu-là. On sentait peut-être qu'on ne le méritait pas, on avait peur de ne pas durer dans le temps. De le gagner deux ans après, ça vient, comme, sceller quelque chose. On prend une pause (d'un an, NDLR) parce que je vais accoucher bientôt, mais on va quand même revenir après. Je pense qu'on a l'intention d'être dans le paysage musical longtemps. Ça vient nous donner espoir que c'est possible de durer», a expliqué Mélanie Boulay.

«C'est vrai, on est vraiment sur la fin. C'est comme un au-revoir le fun, avant de quitter, de (prendre un petit break), de se faire dire : hé, les filles, vous êtes encore là, c'est cool ce que vous faites! C'est une belle tape dans le dos pour avoir envie de revenir, justement», a renchéri Stéphanie Boulay.

Alaclair Ensemble – Album de l'année : Hip Hop – Les frères cueilleurs

«On le prend comme n'importe qui le prendrait, c'est une bonne publicité. On était déconnectés depuis longtemps au niveau d'Alaclair, on n'était même pas signés sur une maison de disques. Cette année, c'est un enchaînement d'événements. On a signé avec Disques 7e Ciel, qui appartient à un ami à nous. On a voulu faire changement juste pour nous, nous renouveler, et avec toutes les carrières parallèles, on est là, à gagner un prix, ce qui, pour nous, signifie ce que ça signifie. Ça reste mainstream, on le prend, on l'apprécie, on remercie, mais on se souvient d'où vient toute cette motivation à la base», a dit Claude Bégin.

Émile Bilodeau - Révélation de l'année

«Ça me donne le goût d'en écrire encore plus, des «mautadites» tunes qui restent dans la tête! Saratoga, Samuele, NKLO, Alexe Gaudreault (qui étaient en nomination contre lui, NDLR), c'est des amis. Je suis très fier de faire partie de ces cinq-là. De voir que mon nom est sorti, j'étais très content. Michel-Olivier Gasse, de Saratoga, a fait la contrebasse sur mon album. C'est vraiment un travail d'équipe, la musique. J'étais content de pouvoir prendre le temps de saluer leur travail et de les féliciter.»

Ils ont aussi gagné...

Céline Dion – Album de l'année : Adulte contemporain – Encore un soir

La troupe de Mary Poppins – Spectacle de l'année : interprètes – Mary Poppins

VOIR AUSSI: