DIVERTISSEMENT

Gala ADISQ 2017: les meilleurs moments du numéro d'ouverture de Louis-José Houde

Un autre numéro mémorable signé Louis-José Houde!

29/10/2017 21:07 EDT | Actualisé 29/10/2017 21:58 EDT

Pour une douzième année consécutive, Louis-José Houde était de retour à la barre de de l'animation du Gala de l'ADISQ, diffusé ce dimanche 29 octobre, sur les ondes de Radio-Canada.

Comme à chaque année, le public avait bien hâte de découvrir ce que lui réservait l'humoriste pour son numéro d'ouverture. Et cette année peut-être encore plus que les précédentes, étant donné les nombreux scandales ayant éclaboussé le monde du spectacle au cours des dernières semaines.

Après un numéro musical mené par Alaclair Ensemble, Charlotte Cardin et Daniel Bélanger, Louis-José Houde est monté sur scène.

Voici les moments marquants du numéro d'ouverture du 39e Gala de l'ADISQ :

Dès les premières minutes, Louis-José Houde s'est permis une flèche à Éric Salvail, passage visiblement écrit avant que n'éclate le scandale concernant l'animateur et producteur : «C'est ça qui arrive quand tu te prépares à l'avance. Je l'ai dit pareil. Quoi, ça va lui nuire?»

«Le métier d'artiste en général me fascine, parce que c'est un métier de décisions. À chaque jour, tu inventes ta carrière, tu prends des décisions. Il n'y a pas de chemin tracé, il n'y a pas de parcours à suivre. Tu écris ta propre histoire... ou tu la fais écrire par Marc Dupré.»

«Comme artiste, comme chanteur, je pense que votre objectif c'est de durer le plus longtemps possible avant de faire Les Dieux de la danse

«​​​​​​Tout le monde fait des erreurs, tout le monde l'échappe à un moment donné. Sauf Richard Ségin. On ne verra jamais Richard Séguin tout nu dans les crudités dire : "Je vous haïs tous mes tabar..." Non.»

​​Louis-José Houde a ensuite tenté de décrire à sa soeur qui vit aux États-Unis les artistes québécois...

- C'est qui Patrice Michaud?
- Tu sais quand on allait au camp de vacances, il y avait toujours un moniteur un peu trop vieux pour être moniteur...

- C'est qui Fred Fortin?
- Quand tu vas au garage, il y en a toujours un qui parle fort dans le milieu de la place. Pas lui, l'autre dans le coin. La calotte, le cure-dent, l'oeil malin l'air de dire : «j'ai peut-être mis une patate dans ton muffler»...

- C'est qui Charlotte Cardin?
- Ah, tu as lu mon journal intime?

- C'est qui Nicolas Ciccone?
- Tu te demandes qui boit vraiment du Baileys...

- C'est qui Pierre Lapointe?
- Imagine Charles Trenet déguisé en Darth Vader.

- C'est qui Alex Nevsky?
- Google : patineur artistique, 1982.

- C'est qui Brigitte Boisjoli?
- As-tu déjà fait du popcorn dans le micro-ondes? Tu sais le dernier 30 secondes là...

- C'est qui Damien Robitaille?
- Quand tu vas chez Brault et Martineau, le vendeur de micro-ondes... tu sens qu'il avait d'autres rêves.

- C'est qui Paul Daraîche?
- Te souviens-tu de Mononc' Jean? Imagine qu'il a vendu 300 000 albums.

- C'est qui Étienne Drapeau?
- Te souviens-tu du cousin Steven? C'est ça...

- C'est qui Klô Pelgag
- As-tu 20 minutes?

- C'est qui Coeur de pirate?
- Ça dépend quand!

- C'est qui Jérémy Gabriel?
- ... Je passe!

- C'est qui Bernard Adamus?
- Des fois, tu arrêtes sur l'autoroute pour embarquer un pousseux et rendu 15 pieds plus loin tu te dis : «je ne suis pas sûr que c'était une bonne idée».

- C'est qui 2Frères?
- Quand tu appelles des déménageurs à la dernière minute... Il y a comme un petit boss et deux pas clairs... Les deux pas clairs.

- C'est qui Marc Hervieux?
- Imagine Denis Coderre un peu paqueté dans le Sud.

- C'est qui Safia Nolin?
- Ah, tu as lu mon journal intime?

À voir également :

Gala ADISQ 2017: le tapis rouge!