BIEN-ÊTRE

Rihanna indigne avec sa couverture du Vogue Arabia

Ça ne passe pas!

27/10/2017 19:12 EDT | Actualisé 27/10/2017 19:20 EDT

La nouvelle couverture du Vogue Arabia avec la sublime chanteuse Rihanna dessus a créé des remous.

Après avoir publié deux photos du magazine sur son compte Instagram, l'interprète de Wild Thoughts s'est fait accusée d'appropriation culturelle comme elle y est représentée en reine égyptienne Néfertiti et qu'elle est plutôt originaire de la Barbade.

Certains se sont enflammés sur les réseaux sociaux, et ce, dès que le Vogue Arabia a fait l'annonce le 17 octobre que la star allait incarner la reine.

«À des milliers d'années d'écart, deux femmes emblématiques se retrouveront enfin dans les pages du Vogue Arabia», avait écrit le magazine sur Twitter.

«Comment apparaître dans le Vogue Arabia : Il ne faut pas être un Arabe qui vient ou habite dans la région, mais vous pouvez vous approprier la culture arabe et musulmane.»

«Plusieurs problèmes cultures sont ignorés ici. Elle n'a rien à voir avec la puissante Néfertiti et ces photos n'aident en rien»

Il faut dire que Rihanna a déjà été accusée d'appropriation culturelle dans le passé. Elle pensait toutefois peut-être en être exempte cette fois comme elle est une grande fan de Néfertiti. Elle a même un tatouage de la reine au niveau de la poitrine qui le prouve.

HuffPost a tenté de contacter la chanteuse et Vogue Arabia qui n'ont pas encore commenté les accusations.

VOIR AUSSI :

L'évolution du style de Rihanna