NOUVELLES

Berlin ne reconnait pas la déclaration d'indépendance de la Catalogne

Également le président français Emmanuel Macron soutient le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy.

27/10/2017 12:36 EDT | Actualisé 27/10/2017 12:45 EDT
PAU BARRENA via Getty Images

L'Allemagne a déclaré vendredi ne pas reconnaître la déclaration d'indépendance de la Catalogne, selon un porte-parole de la chancelière allemande.

"Le gouvernement allemand voit l'agravation de la situation en Catalogne avec inquiétude. La souverainité et l'intégrité territoriale de l'Espagne sont et restent inviolables", ainsi le gouvernement "ne reconnait pas une telle déclaration d'indépendance", a affirmé sur Twitter Steffen Seibert.

"Le gouvernement soutient la position claire du Premier ministre espagnol dans sa volonté de garantir et restaurer l'ordre constitutionnel", poursuit-il.

Berlin espère ainsi "que toutes les parties en présence privilégient le dialogue afin que la situation se détende".

Le Parlement de Catalogne a adopté vendredi une résolution déclarant que la région devient un "Etat indépendant prenant la forme d'une République", une rupture sans précédent en Espagne, à laquelle Madrid a riposté en plaçant la région sous tutelle.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a immédiatement réagi au vote en promettant sur Twitter de "restaurer la légalité" en Catalogne.

- La France soutient l'Espagne -

Le président français Emmanuel Macron a assuré vendredi le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy de son "plein soutien" pour "faire respecter" l'Etat de droit en Espagne, après la déclaration d'indépendance du Parlement de Catalogne.

"J'ai un interlocuteur en Espagne, c'est le Premier ministre Rajoy.(...) Il y a un Etat de droit en Espagne, avec des règles constitutionnelles. Il veut les faire respecter et il a mon plein soutien", a dit M. Macron, interrogé par des journalistes au deuxième jour de sa visite en Guyane, département français d'Amérique du Sud.

VOIR AUSSI: