POLITIQUE

La Condition féminine recevra 41 millions de dollars de plus en six ans

Ottawa hausse les budgets du ministère de la Condition féminine, afin de mettre en oeuvre les mesures d'égalité entre les hommes et les femmes.

26/10/2017 14:11 EDT | Actualisé 26/10/2017 14:11 EDT
Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine

Ottawa hausse les budgets du ministère de la Condition féminine, qui doit composer actuellement avec des tâches accrues afin de mettre en oeuvre les mesures d'égalité entre les hommes et les femmes souhaitées par le gouvernement libéral.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait de cet enjeu une des priorités de son gouvernement. Les libéraux promettent notamment de faire passer tous leurs projets de loi au crible de ce principe d'égalité hommes-femmes. Les ministres devront ainsi se demander systématiquement comment leur projet de loi pourrait toucher de façon distincte les femmes et les hommes, ou les filles et les garçons.

Le ministère responsable de l'essentiel de cette tâche devait composer depuis une douzaine d'années avec des réductions de budgets décrétées par le gouvernement conservateur de Stephen Harper.

Dans son énoncé économique livré mardi aux Communes, le ministre des Finances, Bill Morneau, a réservé 41 millions $ sur six ans pour aider le ministère de la Condition féminine à remplir ses tâches. Le ministère recevra ainsi cette année une somme additionnelle de 4 millions $, qui atteindra progressivement 8 millions $ par année de plus que prévu, de façon récurrente.

Selon le ministère des Finances, ces sommes permettront par exemple d'améliorer les interactions avec les gouvernements des provinces et territoires, ou de mieux mesurer les impacts des diverses initiatives mises de l'avant.