NOUVELLES

Des touristes suisses brutalement agressés en Inde, pour des selfies

Le jeune homme souffre d'une fracture au crâne et d'un caillot de sang dans le cerveau, quand sa compagne a eu un bras cassé.

26/10/2017 13:08 EDT | Actualisé 26/10/2017 13:09 EDT
Danish Siddiqui / Reuters

Un couple de touristes suisses a été brutalement agressé en Inde à coups de bâtons et de pierres dans la région du Taj Mahal par des jeunes qui voulaient prendre des selfies avec eux, ont rapporté jeudi les autorités et la presse.

Alors qu'ils visitaient dimanche l'ancienne cité moghole de Fathepur Sikri, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest d'Agra et son iconique Taj Mahal, les deux routards ont été suivis, harcelés puis passés à tabac par une bande qui les avait abordés initialement pour être photographiée en leur compagnie.

Selon le quotidien Times of India, le jeune homme souffre d'une fracture au crâne et d'un caillot de sang dans le cerveau, quand sa compagne a eu un bras cassé. Les deux voyageurs sont originaires de Lausanne, d'après le quotidien.

Selon le témoignage des Suisses dans les pages du Times of India, alors qu'ils gisaient ensanglantés après l'agression, les passants s'arrêtaient pour les filmer avec leur téléphone portable.

Deux suspects ont été arrêtés en lien avec cet incident, a annoncé le puissant ministre en chef de l'Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, région dont dépendent Agra et Fathepur Sikri.

Le radical hindou se trouvait justement jeudi au Taj Mahal pour éteindre une polémique après avoir laissé entendre que le mausolée de marbre blanc, construit par un empereur musulman, était étranger à la culture indienne.

Évoquant l'agression des touristes, le prêtre vêtu de safran a promis lors d'une conférence de presse à Agra de "traiter sévèrement" les auteurs de tels actes.

En 2016, 8,8 millions de touristes étrangers ont visité l'Inde, une croissance de 9,7% en un an, selon des chiffres du gouvernement.

VOIR AUSSI: