POLITIQUE

Valérie Plante désormais à égalité avec Denis Coderre, selon un sondage

Il semble que la chef de Projet Montréal gagne des points.

25/10/2017 07:24 EDT | Actualisé 25/10/2017 13:00 EDT
Olivier Robichaud

La métropole pourrait bien se trouver avec une administration de Valérie Plante à l'issue des élections du 5 novembre. Un nouveau sondage place désormais Projet Montréal à égalité avec le parti du maire sortant, Denis Coderre.

Le sondage Léger Marketing a été publié par le blogue Qc125.com. Il montre que Valérie Plante et Denis Coderre sont au coude-à-coude avec 38% des intentions de vote. Environ 3% des électeurs voteraient pour un autre candidat à la mairie et il resterait encore 21% d'indécis.

«Nous avons une vraie course à la mairie de Montréal. Les chiffres de juin dernier présageaient que c'était possible, mais il y avait tellement de "si" à l'époque qu'il était sage d'en douter. Force est d'admettre que la campagne de Denis Coderre n'a pas (encore) su transmettre son message sur l'importance de la continuité», note le créateur du blogue, Philippe J. Fournier.

Le nombre d'indécis doit toutefois être analysé avec précaution. Contrairement aux autres sondages publiés jusqu'ici, dont un qui montrait que 41% des électeurs n'avait pas arrêté leur choix, le sondage Léger posait une question de suivi aux indécis: «Même si votre choix n'est pas encore fait, pour lequel des candidats suivants auriez-vous le plus tendance à voter?».

Les réponses à cette question sont additionnées à la question initiale dans les résultats dévoilés mercredi.

Le sondage, commandé par Projet Montréal, a été mené du 20 au 22 octobre auprès de 500 internautes. Il n'a donc pas de marge d'erreur puisque l'échantillon n'est pas probabiliste.

Résultats étonnants

Certains des résultats du sondage présentent une différence marquée par rapport aux coups de sonde précédents. Alors que Valérie Plante trônait au sommet des intentions de vote des jeunes Montréalais en septembre (36%), elle cède la place à Denis Coderre en octobre avec 31% contre 37% pour son rival.

La tendance est inversée chez les 35 ans et plus. En septembre, Denis Coderre menait largement dans les groupes d'âge plus élevés. Projet Montréal est désormais à égalité chez les 35 à 54 ans et se trouve en tête chez les 55 ans et plus.

Les résultats des deux sondages ne peuvent toutefois pas être directement comparés pour les électeurs de plus de 35 ans puisqu'ils utilisent des groupes d'âge différents.

Même renversement si on regarde le découpage linguistique des intentions de vote. En septembre, M. Coderre tirait légèrement de l'arrière auprès des francophones mais disposait d'une avance de 21 points sur sa rivale chez les non-francophones. Selon le dernier sondage Léger, ces positions sont aujourd'hui inversées.

Selon M. Fournier, la légère avance de M. Coderre auprès des francophones (43% contre 40%) et celle de Valérie Plante auprès des autres groupes linguistiques (36% contre 34%) doivent être considérées comme des égalités statistiques, étant donné la marge d'erreur importante dans les sous-groupes d'électeurs.

Un calcul fait par M. Fournier à partir des sondages de septembre et octobre prédit une course serrée où M. Coderre remporte 65% des simulations. Un autre sondage Léger Marketing mené au mois de juin n'a pas été utilisé parce que les données sont aujourd'hui «de l'histoire ancienne», selon le blogueur. Ce sondage donnait une importante avance à M. Coderre (43% contre 29% pour Valérie Plante), mais plusieurs dossiers importants sont venus hanter le maire sortant depuis, notamment les problèmes liés à la Formule E et les enquêtes sur son attitude contrôlante.

Voir aussi: