NOUVELLES

Les républicains de la Chambre annoncent des enquêtes sur l'administration Obama

Des annonces pour détourner les projecteurs de l'administration Trump?

25/10/2017 06:04 EDT | Actualisé 25/10/2017 06:10 EDT

Alors que des proches du président Donald Trump étaient interrogés dans le cadre de l'enquête du Congrès sur l'ingérence de la Russie durant l'élection présidentielle de 2016, des représentants républicains ont annoncé l'ouverture de deux enquêtes sur l'ancienne administration Obama.

Ces annonces de mardi semblent avoir pour but de détourner les projecteurs des nombreuses enquêtes en cours sur la possible collusion entre le Kremlin et l'équipe de campagne de Donald Trump.

Dans un communiqué, les dirigeants républicains ont indiqué qu'ils se pencheraient sur la gestion de l'enquête de la police fédérale (FBI) portant sur les courriels de l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton — et sur la décision du FBI de ne pas porter d'accusations.

Les instigateurs de l'enquête ont précisé qu'elle porterait spécifiquement sur le FBI et ses décisions quant à l'enquête sur Mme Clinton.

L'ancien directeur du FBI, James Comey, et l'ancienne procureure générale, Loretta Lynch, ont longtemps témoigné devant le Congrès sur cette enquête et celle-ci fait l'objet d'une évaluation de l'inspecteur général du département de la Justice.

Le représentant républicain Devin Nunes a aussi annoncé une enquête distincte quant à l'entente sur l'uranium conclue entre l'administration Obama et la Russie en 2010, alors que Mme Clinton était secrétaire d'État.

Les comités de la Chambre des représentants qui enquêtent sur ces deux dossiers ont refusé d'enquêter sur la possible ingérence russe dans l'élection présidentielle, laissant cette tâche aux comités au Sénat et au comité de la Chambre sur le renseignement.

Mary Clare Jalonick, The Associated Press