DIVERTISSEMENT

Affaire Éric Salvail: Ricardo l’avait prédit…

La réalité aura finalement rejoint la fiction...

25/10/2017 11:54 EDT | Actualisé 27/10/2017 07:46 EDT

Permettons-nous un clin d'œil léger en cette semaine émotivement chargée, tant pour la colonie artistique que pour le public québécois...

Deux jours avant la publication, mercredi dernier, de l'article de La Presse+ rapportant ses inconduites sexuelles alléguées, qui a finalement mené à son retrait des ondes et à l'abolition de sa maison de production, Éric Salvail annonçait en grandes pompes à En mode Salvail qu'un livre dérivé des Recettes pompettes verrait le jour et serait en vente au début novembre.

Pour dévoiler sa grande nouvelle, il avait fait appel à son bon ami Ricardo, qui a joué les comédiens pour les besoins de la cause.

Dans un sketch préenregistré, très amusant, le célèbre chef piquait une sainte colère, sous les yeux (faussement) médusés des membres de son équipe. «Insulté» que Salvail aille jouer dans ses plates-bandes avec un livre de cuisine semblable aux siens, Ricardo prédisait ni plus, ni moins - ô ironie! - que la chute totale et complète prochaine d'Éric Salvail. Il ne pensait pas si bien dire...

«Là, Salvail, il est fini! Le king de V! Il a fait l'erreur qui fallait pas. It's over! On le détruit! (...)Tu vas me le payer, Salvail!», a tempêté Ricardo, d'un ton enragé qu'on lui croyait même impossible.

La réalité aura finalement rejoint la fiction, mais pas pour les raisons qu'on aurait cru. D'ailleurs, La Presse+ révélait mercredi que les Éditions Michel Lafon devront procéder à la destruction de 45 000 livres des Recettes pompettes, dans la foulée des événements des derniers jours.

Or, tout ceci est évidemment à prendre avec un grain de sel...

À voir également :