NOUVELLES

Tiger Woods plaidera coupable à une accusation réduite

Il participera à un programme pour conducteurs intoxiqués.

24/10/2017 11:41 EDT | Actualisé 24/10/2017 11:41 EDT
Mike Segar / Reuters

Tiger Woods s'est entendu avec le tribunal pour plaider coupable, vendredi, à une accusation de conduite dangereuse, une accusation beaucoup moins grave que celle de conduite avec les facultées affaiblies à laquelle il faisait face.

Le golfeur de 41 ans a pu opter pour ce plaidoyer en raison du programme pour conducteurs intoxiqués auquel il se joindra en Floride. Près de 2500 conducteurs fautifs ont complété avec succès ce programme depuis sin implantation dans le comté de Palm Beach, il y a quatre ans.

L'adjoint au procureur en chef du comté de Palm Beach, Richard Clausi, a indiqué que moins d'un pour cent des participants au programme ont de nouveau commis une infraction de ce type par la suite.

Plusieurs programmes semblables sont implantés à travers les États-Unis. Ils ont pour objectif de réduire le nombre de récidivstes de la conduite avec facultés affaiblies et de désengorger les tribunaux.

Dans ce programme, Woods sera sous probation pendant une année et devra verser une amende de 250 $ US. Il devra aussi participer à des rencontres s'adressant à ceux ayant conduit avec les facultés affaiblies, effectuer 20 heures de travaux communautaires et participer à un atelier où des victimes de conducteurs avec les facultés affaiblies viendront expliquer comment leurs vies ont été chamboulées.

Comme il était sous l'emprise de médicaments et de marijuana d'ordonnance au moment de son arrestation, Woods devra également se soumettre à des tests de dépistage réguliers.

Lors de l'audience — d'abord prévue pour mercredi mais ensuite reportée de 48 heures — Woods devra démontrer qu'il est déjà enrôlé dans ce programme. S'il le complète avec succès, il pourra même demander que l'accusation pour conduite dangereuse soit retirée.

Par contre, s'il est de nouveau accusé de conduite avec les facultés affaiblies, il serait alors considéré comme récidiviste. Il ne pourrait plus bénéficier de ce programme et pourrait être emprisonné, en plus de devoir verser des amendes beaucoup plus importantes.

Woods a été arrêté en pleine nuit, le 29 mai dernier, quand des policiers l'ont trouvé inconscient au volant de son véhicule, stationné sur le bas-côté et endommagé à l'avant, du côté conducteur. Les officiers n'ont pas découvert comment le véhicule a été endommagé. Ils ont exploré les environ, sans rien trouver. Il se trouvait à quelques 25 km de son domicile.

,