POLITIQUE

Richard Hébert élu député fédéral de Lac-Saint-Jean

Il a eu chaud en début de soirée!

23/10/2017 23:28 EDT | Actualisé 24/10/2017 00:52 EDT
LA PRESSE CANADIENNE

La machine libérale de Justin Trudeau a eu raison de ses adversaires, dans une course qui s'annonçait pourtant serrée en début de soirée.

Le candidat du Parti libéral du Canada, Richard Hébert, a été élu député fédéral de Lac-Saint-Jean avec plus de 38,8% des voix. Il succède ainsi à Denis Lebel, l'ancien lieutenant québécois de Stephen Harper.

La dernière fois qu'un député libéral avait représenté la région, c'était en 1980, alors que Pierre Elliott Trudeau était premier ministre.

M. Hébert, qui était maire de Dolbeau-Mistassini, a été chaudement accueilli après la confirmation de sa victoire. Le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, était sur place pour le féliciter.

La victoire n'était pourtant pas acquise en début de soirée, alors que le candidat du Bloc québécois Marc Maltais (23,4 %) jouissait d'une confortable avance.

Il a rapidement été rattrapé par son adversaire libéral, pour ensuite finir presqu'au coude-à-coude avec le candidat conservateur Rémy Leclerc (24,7 %). La candidate néodémocrate, Gisèle Dallaire, a récolté 11,7 % des voix.

Pour M. Maltais, ce n'est que partie remise à l'élection générale de 2019.

La circonscription était laissée vacante depuis le départ de M. Lebel en juin. Il est depuis devenu PDG du Conseil de l'industrie forestière du Québec, un enjeu majeur pour la région.

Au total, 84 829 électeurs étaient inscrits pour voter dans la partielle de Lac-Saint-Jean.