NOUVELLES

La fin du califat de l'État islamique «est en vue», assure Trump

La reprise de la ville de Raqa annonce «une nouvelle phase» en Syrie selon le président américain.

21/10/2017 15:11 EDT | Actualisé 21/10/2017 15:12 EDT
Pool via Getty Images

Après la reprise de la ville syrienne de Raqa, "la fin du califat de l'État islamique est en vue", a estimé samedi dans un communiqué le président américain Donald Trump.

Cette victoire de l'alliance dominée par les Kurdes, alliés à Washington, annonce "une nouvelle phase" en Syrie, a ajouté le président américain.

"Avec la libération de la capitale de l'État islamique, ainsi que de la vaste majorité de son territoire, la fin du califat de l'État islamique est en vue", a écrit le président.

"Nous allons rapidement évoluer vers une nouvelle phase dans laquelle nous soutiendrons les forces locales de sécurité, ferons retomber les violences en Syrie et mettrons en place les conditions pour une paix durable, afin que les terroristes ne puissent revenir menacer notre sécurité commune", a prévu M. Trump.

Le groupe Etat islamique contrôlait Raqa, dans le nord de la Syrie, depuis 2014, et en avait fait son fief.

"La libération de Raqa est une étape cruciale dans la lutte mondiale contre le groupe Etat islamique", s'était félicité vendredi le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, actuellement en visite sur la péninsule arabique.

Mais la "perte de Raqa (par le groupe État islamique, ndlr) ne signifie pas que notre combat contre l'EI est terminé", avait prévenu M. Tillerson.

"La coalition mondiale continuera de s'appuyer sur tous les éléments du pouvoir national --militaire, renseignement, diplomatie, économie, forces de l'ordre-- et la vigueur de nos communautés jusqu'à ce que tous les Syriens soient libérés de la brutalité de l'EI et que nous soyons assurés qu'il ne puisse plus exporter sa terreur dans le monde", avait poursuivi le secrétaire d'État

La capture de Raqa, l'ex-"capitale" de facto de l'EI en Syrie, est la dernière victoire en date des Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance antijihadistes disposant du soutien aérien crucial des États-Unis.

Depuis 2015, elles ont chassé l'EI de plusieurs régions, s'imposant comme une force incontournable dans la lutte contre l'organisation jihadiste.

Ces forces pourraient à terme se rapprocher du régime de Bachar al-Assad et de la Russie, dans ce pays morcelé par la guerre.

VOIR AUSSI: