DIVERTISSEMENT

Affaire Weinstein: des dirigeants de sa société empêchés d'avoir accès à un dossier «explosif»

Le producteur est accusé par une quarantaine de femmes de harcèlement, d'abus sexuels et de viols.

20/10/2017 18:24 EDT | Actualisé 20/10/2017 18:24 EDT
Andrew Kelly / Reuters

Les avocats d'Harvey Weinstein, accusé par une quarantaine de femmes de harcèlement, abus sexuels et viols, ont empêché des responsables de sa société d'avoir accès à des dossiers qu'ils pensaient contenir des accusations de harcèlement sexuel, a rapporté le Financial Times vendredi.

Le quotidien dit avoir vu des lettres que Lance Maerov et Tarak Ben Ammar ont envoyées aux avocats de M. Weinstein afin d'avoir accès à un dossier au contenu "explosif" dont ils soupçonnaient qu'il renfermait des accusations antérieures aux allégations dont l'ancien magnat de Hollywood fait actuellement l'objet.

"La décision de Harvey d'engager un certain nombre d'avocats et de cabinets pour s'occuper d'une simple demande au sujet du dossier le concernant aux ressources humaines et son refus inflexible de produire ce dossier en dit long sur son contenu", ont expliqué les avocats de MM Maerov et Ben Ammar, selon le FT.

La police de Los Angeles a confirmé jeudi avoir ouvert une enquête sur Harvey Weinstein, accusé par plus de quarante femmes de harcèlement, agressions sexuelles ou viols, dont Mira Sorvino, Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Ashley Judd, Léa Seydoux et Lupita Nyong'o.

VOIR AUSSI: