DIVERTISSEMENT

Lindsay Lohan déclare que «la plupart des femmes en Amérique» ne se souciaient pas de ses allégations d'abus

L'actrice a essayé, encore une, de clarifier son soutien envers Harvey Weinstein.

19/10/2017 18:28 EDT | Actualisé 19/10/2017 18:33 EDT
Suzanne Plunkett / Reuters

Après avoir défendu Harvey Weinstein, accusé de viol, Lindsay Lohan affirme qu'elle n'a reçu aucun soutien public de la part de «la plupart des femmes en Amérique» alors qu'elle se trouvait dans une relation abusive.

Étant donné que les accusations d'inconduite sexuelle contre Weinstein continuent d'affluer, l'actrice a utilisé Instagram une fois de plus pour clarifier la raison pour laquelle elle soutenait le producteur.

«Certains disent "je suis pour l' #émancipationdesfemmes" comme si la plupart des femmes en Amérique se souciaient de la façon dont mon ex-fiancé me maltraitait... quand une seule personne s'est levée pour moi pendant qu'il me maltraitait», a-t-elle écrit à côté d'une capture d'écran du film Parent Trap.

L'actrice de Mean Girls n'a été engagée qu'une fois par le milliardaire russe Egor Tarabasov, qu'elle a déjà accusé d'avoir tenté de l'étrangler et de la tuer. Des photos et vidéos dérangeantes de Tarabasov montrant des violences physiques avec Lohan, à Mykonos, en Grèce, plus tard, ont fait surface en ligne à la période où elle a déclaré qu'elle était enceinte. Quelques jours plus tard, elle a infirmé l'annonce.

BARCROFT MEDIA VIA GETTY IMAGES
Lindsay Lohan et Egor Tarabasov

«Vous ne pouvez imaginer ce que c'est de sortir comme une #femmeforte MAIS, reconnaissez-le, nous faisons tous nos propres choix et nous nous réveillons dans nos propres lits le matin», a-t-elle poursuivi. «Je préfère aller chez moi et me réveiller seule.»

" #SoisForte, ne blâme personne parce que le #karma va toujours prendre son gain."

Lohan a ensuite édité la légende, supprimant toute référence à son ancien fiancé, ainsi que la section sur le choix de «se réveiller dans nos propres lits» après que les partisans l'ont accusée de blâmer la victime dans les commentaires sa publication.

Instagram Lyndsay Lohan

Lohan a été l'une des rares célébrités à défendre Weinstein à la suite des rapports d'enquête accablants publiés par le New York Times et le New Yorker qui détaillent des décennies d'abus présumés de la part du producteur.

L'actrice de 31 ans, qui a joué dans des productions de la Weinstein Company comme Bobby et Scary Movie 5, nous a surpris au début du mois avec un plaidoyer passionné priant le public de cesser de l'attaquer. Elle a également encouragé l'épouse du producteur, Georgina Chapman, à ne pas divorcer de Weinstein.

E. CHARBONNEAU VIA GETTY IMAGES
Lindsay Lohan et Harvey Weinstein

«Je me sens très mal pour Harvey Weinstein en ce moment», a déclaré Lohan dans des stories sur Instagram. «Je ne pense pas que ce soit bien ce qu'il se passe. Je pense que Georgina doit prendre position et être là pour son mari.»

«Il ne m'a jamais fait de mal ou n'a rien fait avec moi», a-t-elle poursuivi. «Nous avons fait plusieurs films ensemble. Je pense que tout le monde doit arrêter. Je pense que c'est faux. Alors, levez-vous.»

Après que Lohan ait posté la vidéo, Rose McGowan, l'une des femmes qui ont accusé Weinstein de viol, a demandé à tout le monde de « ne pas s'enflammer» sur elle à cause de son histoire à Hollywood.

"Être une enfant actrice devenue une sex-symbol tord le cerveau d'une manière que vous ne pouvez pas comprendre", a-t-elle tweeté.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

VOIR AUSSI: