DIVERTISSEMENT

Éric Salvail et V réagissent à la controverse

Il affirme être «fortement ébranlé».

18/10/2017 11:12 EDT | Actualisé 18/10/2017 13:10 EDT

La chaîne V et Éric Salvail ont réagi autour de 10h30, mercredi matin, à la controverse déclenchée par l'article de La Presse+, dans lequel on révèle que l'animateur et producteur aurait posé des gestes à caractère sexuels déplacés sur plusieurs collègues de travail depuis une quinzaine d'années.

D'abord, Groupe V Média a fait parvenir un communiqué expliquant que l'émission En mode Salvail sera suspendue des ondes, pour une période indéterminée. On voit mal comment Éric Salvail aurait pu se pointer devant la caméra en direct, ce soir, et faire comme si de rien n'était.

«Groupe V Média évalue également présentement sa relation d'affaires avec la maison de production Salvail & Co. Le groupe n'émettra aucun autre commentaire pour le moment», peut-on aussi lire dans le laconique envoi de V.

C'est donc dire que la quatrième saison des Recettes pompettes, annoncée plus tôt cette semaine et prévue pour l'hiver, ne verra probablement pas le jour. Lancera-t-on un nouveau rendez-vous quotidien pour remplacer En mode Salvail? On en saura sûrement plus bientôt.

«Énormément d'empathie»

Du côté du principal intéressé, Éric Salvail s'est exprimé sur sa page Facebook dans un court message.

«Je vous avoue être fortement ébranlé par les propos publiés ce matin. J'aborde cette situation avec énormément d'empathie pour tous ceux et celles à qui j'aurais pu causer un malaise ou quelque forme de préjudice que ce soit. Je n'ai jamais eu l'intention d'indisposer quiconque. En pareilles circonstances, j'ai la chance d'avoir le soutien de mes proches, de mes collègues et de mon conjoint. Je choisis donc de prendre une pause professionnelle de quelques jours. Une pause qui me permettra de faire le point sur les événements», a écrit Éric Salvail. 17 minutes plus tard, plus de 350 personnes avaient commenté sa publication, et un millier avaient réagi avec un «J'aime», un «J'adore» ou un visage triste.

Plusieurs contrats perdus ou remis en question

La station de radio Rouge avait pour sa part déjà retiré la photo d'Éric Salvail de son site tôt en matinée, mercredi. En début d'après-midi, la chaîne a laissé savoir que «Éric Salvail a été suspendu de son rôle d'animateur de Éric et Les Fantastiques sur Rouge FM. L'émission sera remplacée jusqu'à nouvel ordre». Pour le moment, c'est Roxane St-Gelais et Benoît Gagnon qui assurent l'intérim, de 16h à 18h, à Rouge, avec une émission essentiellement musicale.

La chaîne de supermarchés Metro, de son côté, a suspendu son entente publicitaire avec Éric Salvail, indique TVA Nouvelles.

Air Transat a aussi annoncé qu'elle annulait une activité prévue avec Éric Salvail. Dans le cadre d'En mode Salvail, le transporteur aérien devait aller chercher aujourd'hui même des téléspectateurs en région pour assister sur place à l'émission. Or, puisque le talk-show est éliminé de la grille jusqu'à nouvel ordre, le concours s'annulait de lui-même.

À Radio-Canada, le département des ventes aurait reçu l'ordre de retirer toutes les publicités de Éco Entreprises Québec, dont Éric Salvail est porte-parole.

Enfin, même la Ville de Sorel, d'où Salvail est natif, a apporté son grain de sel, en refusant de réitérer la nomination de la Place Éric Salvail, qui avait été inaugurée en octobre 2015, à l'intersection des rues du Roi et Augusta. Le porte-parole de la municipalité, Louis Latraverse, a refusé de prendre position dans l'affaire.