BIEN-ÊTRE

Un tatouage de Wonder Woman pour couvrir sa double mastectomie

Une image qui la rend plus forte tous les jours.

17/10/2017 11:40 EDT | Actualisé 17/10/2017 11:46 EDT
stephanie_jane_kelly/Instagram

Après avoir vu sa mère se battre contre le cancer du sein deux fois, Stephanie Kelly a fait le test de dépistage du gène BRCA1, responsable dudit cancer. Résultat : positif. Craignant d'en être atteinte à son tour, la mère de quatre enfants a subi une double mastectomie préventive. Son moyen de garder le moral : le tatouage.

Quelque temps après son opération, la femme de 42 ans qui souffre aussi de fibromyalgie a décidé de se tatouer un signe de Wonder Woman sur la poitrine. Elle a confié à People : "J'ai toujours aimé Wonder Woman, et à ce moment, j'ai commencé à dire à la blague que je serais comme Wonder Woman, et serais forte et imperturbable par les choses que je devais faire qui me faisaient peur."

Son tattoo créé en collaboration avec l'artiste tatoueuse Jamie Epsy combine le design du costume de Wonder Woman à un phoenix.

"Avec mes autres problèmes de santé, je n'ai jamais vraiment eu confiance en mon corps, confie-t-elle. Mais maintenant, je ne rentre déjà pas dans le moule qui correspond aux attentes des gens, il y a donc un sentiment de liberté qui vient avec ça."

La quarantenaire affirme aujourd'hui voir son tatouage comme un symbole de force, de pouvoir, qui la renforce au quotidien et non pas une simple façon de couvrir ses cicatrices.

Pendant le mois d'octobre, qui est consacré à la sensibilisation au cancer du sein, la Société canadienne du cancer vous invite à en apprendre davantage sur la maladie et même à faire un don.

VOIR AUSSI :

10 idées reçues sur le cancer du sein