DIVERTISSEMENT

Max Richter, le nouveau portrait musical d’Angèle Dubeau

La violoniste offre un cinquième album de sa série «Portrait».

17/10/2017 08:28 EDT | Actualisé 17/10/2017 08:41 EDT
Luc Robitaille

Après Philippe Glass, Arvo Pärt, John Adams et Ludovico Einaudi, la violoniste Angèle Dubeau se penche sur le répertoire de Max Richter pour un cinquième album de sa série Portrait. Toujours entourée de son orchestre de chambre La Pietà, la musicienne reprend à sa façon seize pièces imaginées par l'artiste d'origine allemande.

«La musique de Max Richter est une musique qui fait du bien, a déclaré tout de go Angèle Dubeau aux médias, lors d'une rencontre organisée à Montréal la semaine dernière. Il possède une signature unique faite d'introspection. J'avais vraiment envie de le jouer.»

Voilà qui est fait donc avec la sortie de ce nouveau disque. Depuis son premier portrait réalisé en 2008 et consacré aux œuvres minimalistes de Philipe Glass, la violoniste a déjà signé cinq albums de sa fameuse série Portrait, véritable hommage musical à un compositeur contemporain. «De son côté, Max Richter possède un don incroyable. Il est capable d'amener une mélodie», a-t-elle ajouté.

«Une musique qui m'aide à grandir»

À 55 ans, Angèle Dubeau compte à son actif une belle carrière avec 600 000 albums vendus et 35 millions de streams à l'international. Même si elle a récemment annoncé une ultime tournée de concerts intitulée Pour une dernière fois, la violoniste se dit encore en pleine possession de son art et se sent aujourd'hui libre de faire ses propres choix.

«Je change de mode de vie, mais ce n'est pas des adieux à mon public. Je continuerai de le rencontrer dans d'autres circonstances, notamment pendant la Fête de la musique de Tremblant qui célèbrera en 2018 une vingtième édition-anniversaire.»

On le sent bien. La musique l'allume toujours autant. «Elle fait partie de ma vie», a-t-elle précisé. Et son opus consacré au néoclassique Max Richter représente en soi tout ce que la violoniste apprécie dans l'œuvre d'un compositeur, quel qu'il soit : «Une musique qui m'aide à grandir et qui m'ouvre vers de nouveaux horizons.»

Max Richter – Portrait – Angèle Dubeau & La Pietà – Analekta – Disponible depuis le 6 octobre.

1 – The Leftovers Mains Titles
2 – Dona Nobis Pacem 2
3 – November
4 – The Journey, Not The Destination
5 – Autum Music 2
6 – She Remembers
7 – Fragment - Embers
8 – On The Nature of Daylight / Writter On The Sky
9 – Sketchbook
10 – The Consolations Of Philosophy
11 – Andate / Reflection
12 – Departure (Lullaby) / The Quality of Mercy
13 – Luminous
14 – Path 19 (Yet Frailest)
15 – Mercy
16 – Winter II

À voir également :