BIEN-ÊTRE

Un adorable chat interrompt une émission en direct parlant d'un couguar

Hilarant!

16/10/2017 14:01 EDT | Actualisé 16/10/2017 14:07 EDT
Capture Fox

Une émission de télévision en direct au sujet d'un potentiel couguar aperçu à Hernando dans le Mississippi a eu la visite d'un chat la semaine passée - bien plus petit que le couguar qui a été vu dans le coin.

«On a repéré un couguar» note le reporter Scott Madaus de la station Fox 13 de Memphis dans le clip, se tournant vers l'endroit où le félin aurait été aperçu.

Et assis dans la clairière - avec les mots ''GROS CHAT APERÇU'' à l'écran - était assis un petit chat peu impressionné.

«Et ce n'est pas ça», a dit Madaus. «Ceci ressemble à un chat domestique.»

Alors que le clip devenait viral, Madaus a tweeté que le chat est «sorti des broussailles» peu avant que le segment soit tourné, et c'est alors que le journaliste a décidé d'avoir un peu de plaisir.

Il a dit à BuzzFeed qu'il a trouvé ça ironique que le chat soit apparu au moment où il faisait un reportage sur l'apparition possible d'un couguar.

«Si vous regardez cette vidéo, il m'observe attentivement» dit-il. «Il tourne presque sa tête vers l'endroit où le couguar a été identifié, l'air de dire ''Qu'est-ce que vous avez dit?''»

La semaine passée, un résident local, David Sluder, a filmé ce qu'il a appelé un énorme félin proche d'un restaurant Wendy's à Hernando, au Mississippi. «C'est difficile à voir mais je vous assure que ce n'est pas un chat domestique. Il a la taille d'un chien de taille moyenne à grande» a-t-il écrit sur Facebook. La créature n'a pas été aperçue depuis, et les experts doutent la possibilité qu'un gros félin se promène dans la région.

«Ce n'est pas une panthère ou un lion des montagnes. C'est un chat domestique», a expliqué Ricky Flynt, un biologiste du Mississippi Department of Wildlife, Fisheries and Parks, au journal Clarion-Ledger après avoir passé en revue l'enregistrement de Sluder. «Vous pouvez voir les oreilles dressées. La position des oreilles est un indice clé. Quand les oreilles sont pointées, c'est un chat domestique à tous les coups.»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.