NOUVELLES

L'Impact rate trop d'occasions et s'incline à Toronto

Un quatrième revers consécutif.

16/10/2017 06:04 EDT | Actualisé 16/10/2017 06:04 EDT

Déjà éliminé des séries éliminatoires de la MLS, l'Impact de Montréal n'a pas réussi à gâcher la fête à Toronto.

Jozy Altidore a inscrit le seul but du match et le Toronto F.C. a célébré son titre en saison régulière en blanchissant l'Impact 1-0, dimanche soir, au BMO Field.

Les hommes de Mauro Biello n'avaient signé qu'une seule victoire à leurs huit dernières parties, mais ils avaient défait leurs éternels rivaux 5-3, le 20 septembre. Quelques semaines plus tard, l'Impact (11-16-6) a tout tenté, mais plusieurs occasions gaspillées sont venues le hanter.

Malgré 18 tirs au but, dont cinq cadrés, les Montréalais n'ont pu éviter l'affront d'être blanchis et l'attaquant Matteo Mancosu sera probablement le premier à en faire des cauchemars. L'Italien a cogné à la porte à plusieurs reprises et il aurait pu marquer au moins deux buts, mais chaque fois, il a manqué de veine et s'est buté au gardien du TFC, Alexander Bono.

«Nous en avons fait assez pour avoir au moins un match nul aujourd'hui, grâce à plusieurs occasions de marquer face à l'équipe au sommet de la MLS, dans son stade, a déclaré Biello. C'est décevant, car je pense que nous avons bien joué. Les joueurs ont tout donné pour venir de l'arrière.»

Altidore a pour sa part complété un jeu plutôt chanceux pour glisser le ballon à la droite du gardien Maxime Crépeau et dans le filet, à la 16e minute de jeu. L'attaquant du Toronto F.C. était à quelques pieds d'être hors jeu, mais une consultation vidéo a confirmé qu'il s'était détaché du défenseur Laurent Ciman au bon moment.

Le Toronto F.C. (20-5-8) était déjà assuré de terminer au premier rang de l'Association Est, mais il en a profité pour égaler le plus haut total de points obtenu au classement par une équipe en une saison (68). Le record avait été établi par le Galaxy de Los Angeles, en 1998.

«Nous avons créé des occasions et nous avons gardé la possession du ballon à certains moments, a dit Crépeau. Nous savons que nous avons eu de bonnes occasions sans pouvoir les conclure. Ça nous a fait mal parce qu'à la fin, c'est une autre défaite.»

L'Impact conclura sa saison en accueillant le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, dimanche après-midi, au Stade Saputo.

Des occasions ratées des deux côtés

Alors que les deux formations canadiennes se dirigent dans des directions opposées, elles ont toutefois offert un bon spectacle en première demie.

Marco Delgado a été le premier à tester le gardien de l'Impact, dès la sixième minute de jeu. Après avoir accepté une remise de Justin Morrow, Delgado, positionné à l'orée de la surface, a décoché une violente frappe du pied droit qui a heurté de plein fouet la barre horizontale.

Ce ne fut que partie remise pour l'équipe locale, qui a ouvert le pointage à la 16e minute. Delgado a encore une fois été au coeur de la séquence, s'emparant du ballon avant de se retourner et tenter une passe sur l'aile droite. Le ballon a cependant touché le défenseur Shaun Francis avant d'atterrir directement aux pieds d'Altidore. Tout juste en jeu, il a surpris Crépeau d'un bon tir bas pour placer le TFC en avant 1-0.

Mancosu a bien voulu ramener l'Impact à égalité trois minutes plus tard, mais il a redirigé une passe de Blerim Dzemaili tout juste à la gauche du filet des Torontois. À la 20e minute, Mancosu s'est amené seul devant Bono, mais cette fois, c'est le gardien qui a eu le dernier mot, bloquant le tir de l'Italien avec ses mains.

Avant de rentrer au vestiaire pour un repos bien mérité, les deux équipes se sont adonnées à une séquence plutôt bizarre dans les arrêts de jeu de la première demie. La troupe de Greg Vanney a eu droit à un penalty quand Victor Cabrera a fait tomber Sebastian Giovinco dans la surface.

Giovinco s'est exécuté une première fois et il a touché le poteau à la droite de Crépeau. Le gardien de l'Impact s'était cependant avancé pour défier le tir, ce que l'arbitre Ted Unkel a jugé illégal. Giovinco a obtenu une deuxième occasion, mais il a encore une fois envoyé le ballon sur le poteau droit, permettant à l'Impact de respirer un peu.

À la 51e minute de jeu, le Bleu-blanc-noir a bourdonné en territoire ennemi et Cabrera a pris un bon tir qui a touché le poteau à la gauche de Bono avant de revenir frapper le poteau droit. Alors que le ballon flirtait avec la ligne des buts, Mancosu n'avait qu'à le pousser dans une cage laissée libre, mais Bono a mis la main sur l'objet, privant l'attaquant de l'Impact d'un sixième but cette saison.

L'Impact n'a pas été en mesure de niveler le pointage et il a encaissé un quatrième revers consécutif.