NOUVELLES

Tina Frost, victime de la fusillade de Las Vegas, se réveille du coma

La femme de 27 ans a fait ses premiers pas depuis le massacre.

15/10/2017 14:28 EDT | Actualisé 15/10/2017 14:28 EDT

TINA FROST / FACEBOOK

Une femme du Maryland qui a été gravement blessée durant la pire fusillade de masse de l'histoire moderne des États-Unis s'est réveillée d'un coma vendredi.

Tina Frost, 27 ans, était au festival Route 91 Harvest à Las Vegas avec son copain le 1er octobre lorsqu'elle s'est fait tirer une fois dans le front. Le tireur, Stephen Paddock, a tué 58 personnes et en a blessé plus de 500 autres.

Les docteurs ont dû enlever l'oeil droit de Frost et une partie de son cerveau pour retirer des fragments de balles, selon le journal The Baltimore Sun.

«Elle va avoir des morceaux de balles dans son cerveau pour toujours» a expliqué la mère de Frost, Mary Moreland, au Las Vegas Review-Journal.

Après s'être réveillée vendredi, Frost semblait de bonne humeur et a fait ses premiers pas depuis la fusillade.

«Elle ouvre son oeil gauche juste un peu et elle regarde à travers la salle, tape du pied lorsque de la musique joue, continue de serrer nos mains, et lève même le pouce à Austin lorsqu'il le demande», a dit un porte-parole de la famille dans une déclaration donnée à la station WJLA de Washington, D.C. «Elle tape parfois lorsqu'elle entend de la musique et elle a aussi fait ses premiers pas aujourd'hui, aidée d'infirmières - trois pas à la chaise et trois pas pour retourner au lit.»

Frost a aussi été capable de s'asseoir dans une chaise et a un nouveau toutou qu'elle «câline et touche sur le dos» a dit le porte-parole à la station.

Une campagne GoFundMe pour Frost a déjà amassé plus de 500 000 $US pour son long rétablissement.

«Beaucoup de gens nous demandent ''Pourquoi a-t-elle besoin d'autant d'argent?''», a noté le cousin de Frost, Randi Moreland, lors d'un événement de levée de fonds. «Mais il y a beaucoup de dépenses que les gens ne réalisent pas. Elle aura besoin d'aide à long terme.»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.