NOUVELLES

Matthews permet aux Maple Leafs de battre le Canadien 4-3 en prolongation

Carey Price a connu une soirée difficile devant le filet du Canadien.

15/10/2017 09:12 EDT | Actualisé 15/10/2017 09:12 EDT

Même si c'était un pas dans la bonne direction, le pas n'a pas été suffisamment important pour que le Canadien l'emporte, samedi soir.

Jeff Petry a été le premier défenseur à toucher la cible pour la formation montréalaise cette saison, Alex Galchenyuk a marqué le premier but des siens en avantage numérique depuis le début de la campagne et Jonathan Drouin a été crédité d'un premier but avec le Tricolore. Cependant, les Maple Leafs ont finalement eu le dernier mot 4-3 en prolongation gracieuseté d'Auston Matthews.

Matthews a tranché après 48 secondes de jeu, alors qu'il a battu Carey Price d'un tir précis du côté du bouclier. Il s'agissait de son deuxième but du match.

«Je pense que nous en avons assez fait ce soir pour mériter la victoire, mais ce n'est pas ça qui est arrivé, a mentionné l'entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. C'est à nous de trouver un moyen. Nous avons peut-être besoin d'un peu de chance, mais c'est à nous de nous la créer. Il ne faut pas se décourager. Il faut continuer à travailler et nous allons trouver un moyen de changer le score final.»

James van Riemsdyk et Patrick Marleau ont aussi marqué pour les Maple Leafs (4-1-0), qui ont mis fin à une séquence de 14 défaites face au Canadien. La dernière victoire des Leafs face à leurs éternels rivaux remontait au 18 janvier 2014. Ils ont aussi offert une 600e victoire dans la LNH à leur entraîneur-chef Mike Babcock.

Price a connu une soirée difficile devant le filet du Canadien (1-3-1). Il a été surpris par un tir pas très franc de van Riemsdyk et venait de perdre l'équilibre quand Matthews a décoché un lancer foudroyant en première période.

En deuxième période, Price a perdu la rondelle de vue après que Leo Komarov eut tenté d'enfiler l'aiguille en revenant devant le filet. Marleau a été en mesure de pousser le disque derrière la ligne des buts lors de la mêlée subséquente, alors que Price était dos au jeu. Une vérification vidéo a été nécessaire sur la séquence.

La bonne nouvelle pour Price, c'est que l'offensive du Canadien a inscrit trois buts en temps réglementaire, après en avoir marqué quatre en autant de sorties jusque-là cette saison.

Petry et Galchenyuk ont battu Frederik Andersen du côté du bouclier en première période. Le but de Galchenyuk était le premier du Canadien en 15 occasions en avantage numérique depuis le début de la campagne.

Pour sa part, Drouin a profité d'un «tir-passe» parfait de Karl Alzner pour donner une avance de 3-2 au Canadien qui a duré seulement 67 secondes. Alzner a récolté une 100e aide en carrière sur le jeu. Drouin avait fait mouche en fusillade face aux Sabres de Buffalo le 5 octobre dernier, mais ces buts ne s'ajoutent pas au compteur.

Seulement 19 secondes avant le but de Drouin, Matthews s'était temporairement vu refuser son deuxième but de la soirée puisqu'il avait frappé la rondelle plus haut que la barre horizontale, ce qui a été confirmé par une consultation vidéo.

Malgré un avantage de 13-6 au chapitre des tirs au but en troisième période, le Tricolore n'a pu dénouer l'impasse.

Price a terminé la rencontre avec 18 arrêts à son dossier et Andersen, 31.

Le Canadien reprendra le collier mardi soir face aux Sharks de San Jose, lors du premier de trois matchs en quatre soirs en Californie.

Échos de vestiaire

Carey Price sur le premier but d'Auston Matthews, quand il a perdu l'équilibre tout juste avant que l'attaquant des Maple Leafs décoche son tir:

«Mon patin s'est coincé dans une fissure», a-t-il simplement expliqué.

Karl Alzner sur le jeu qu'il a réussi sur le but de Jonathan Drouin:

«Les gars sont bons pour bloquer les tirs de nos jours et il faut souvent viser à côté du filet. C'est rigolo parce que nous avions pratiqué ce type de jeu à l'entraînement l'autre jour. Quand le jeu se développe, vous pouvez parfois tenter ça, parfois c'est mieux de tenter un jeu moins risqué. Ç'a bien fonctionné. J'étais surpris qu'il réussisse une déviation parfaite puisque la rondelle arrivait vite. Il a fait un beau jeu.»

Jonathan Drouin au sujet de son premier but comptabilisé avec le Canadien:

«Je n'ai pas pensé à récupérer la rondelle. Ce n'est pas passé par mon esprit que c'était mon premier but. J'espère que quelqu'un l'a récupérée.»

Victor Mete, sur l'ambiance dans les gradins lors de son premier match entre le Canadien et les Maple Leafs:

«Oui, l'ambiance était un peu différente. Il semblait y avoir beaucoup de partisans des Maple Leafs. C'est dommage d'avoir perdu, mais c'était très bruyant après nos buts.»