NOUVELLES

Les retards «occasionnels» au travail sont fréquents au Canada, selon un sondage

Plus de la moitié des employés sondés déclarent arriver en retard au travail «occasionnellement».

14/10/2017 11:13 EDT | Actualisé 14/10/2017 11:14 EDT
Getty Images/iStockphoto

Pas moins de 56 pour cent des employés qui travaillent dans des bureaux au Canada déclarent arriver en retard au travail «occasionnellement».

Cette statistique provient d'un sondage de la firme Accountemps, mené auprès de 270 directeurs financiers de sociétés canadiennes, et plus de 400 Canadiens âgés de 18 ans ou plus qui travaillent dans des bureaux.

Quatre pour cent des employés admettent par ailleurs être en retard au travail tous les jours.

La différence est importante entre les générations. Cinquante-cinq pour cent des employés de 55 ans et plus ne sont jamais en retard au travail, comparativement à 45 pour cent des travailleurs de 35 à 54 ans, et 28 pour cent des employés de 18 et 34 ans.

Trente-trois pour cent des répondants ont déclaré que leur productivité avait souffert parce qu'un collègue était arrivé en retard.

Quant aux dirigeants, arriver en retard au travail — même si le travail est mené à bien — ne passe pas. Trente-deux pour cent pensent que les employés doivent arriver à l'heure. Soixante-cinq pour cent des répondants affirment que les retards occasionnels ne sont pas un problème, tant qu'ils ne se transforment pas en retards récurrents.

Les dirigeants ont tout entendu en matière d'excuses justifiant les retards des employés. Parmi les plus insolites: «Quelqu'un a renversé du café sur moi et j'ai dû retourner à la maison pour me changer», «Mon chien a avalé mes clés de voiture», et «J'ai rêvé que j'étais licencié, et je me suis rendormi».

Comment mener une vie équilibrée malgré un travail exigeant