BIEN-ÊTRE

Styles de soirée: la chic Soirée-Bénéfice au profit de la Fondation Lise Watier

Pour la bonne cause.

13/10/2017 11:38 EDT | Actualisé 13/10/2017 15:32 EDT
Jfgalipeau.ca

Mercredi 12 octobre au soir se déroulait la soirée bénéfice au profit de la Fondation Lise Watier pour encourager l'autonomie financière des femmes dans le besoin. Une soirée pour une bonne cause qui a attiré de nombreux convives vêtus de leurs plus beaux atours à la gare Windsor. L'événement a accueilli plus de 700 convives et a permis d'amasser la somme historique de 695 000 $ nets!

En activité depuis huit ans, la Fondation Lise Watier poursuit son évolution en lançant le tout nouveau programme S'Entreprendre.

Le rôle du Programme S'Entreprendre

Accompagner et permettre aux femmes d'atteindre l'autonomie financière à long terme soit en démarrant une entreprise, en poursuivant leurs études postsecondaires ou encore en retournant sur le marché du travail.

Le programme sera offert dans trois régions du Québec dès la fin de l'année, et l'objectif est de rejoindre une dizaine de régions d'ici cinq ans.

Pour voir les photos de la soirée-bénéfice dans la galerie ci-dessous

Styles de soirée: la chic Soirée-Bénéfice au profit de la Fondation Lise Watier

Les interventions organisées par le Programme S'entreprendre, ciblées et personnalisées, se déroulent en trois étapes essentielles :

*Stimuler en inspirant et encourageant les femmes à trouver l'énergie pour investir dans leur développement et celui de leur entreprise.

*Former en offrant des formations professionnelles ainsi qu'un accompagnement individuel.

*Soutenir en fournissant un soutien financier sous forme de fonds d'aide ou de micro prêts.

Une triste réalité

Le visage de la pauvreté au Québec demeure avant tout féminin. Une part encore trop importante des femmes d'ici est confrontée à des problèmes sociaux qui limitent leur potentiel de développement personnel et financier.

Les femmes occupent en majorité les emplois les plus précaires et sont à la tête de 85 % des familles monoparentales. Et malgré leur dévouement, 21 % de ces mères vivent sous le seuil de la pauvreté.

Considérant que bien souvent, ces femmes n'ont besoin que d'un coup de main pour atteindre leur plein potentiel et sortir définitivement d'un cycle de dépendance financière, le Programme S'Entreprendre se positionne comme une solution concrète et durable à un problème de société.