NOUVELLES

La police modifie encore la chronologie de la fusillade à Las Vegas

Près de deux semaines après la tuerie, de nombreuses questions demeurent sans réponse.

13/10/2017 18:42 EDT | Actualisé 13/10/2017 18:43 EDT
Icon Sportswire via Getty Images

Les enquêteurs ont présenté une nouvelle version de la chronologie des événements entourant la fusillade de Las Vegas, la pire tuerie de l'histoire récente des États-Unis. On apprend que le tireur aurait ouvert le feu sur des réservoirs d'essence pour avion et sur des policiers qui arrivaient sur les lieux du massacre.

Le shérif du comté de Clark, Joe Lombardo, a pris part à une conférence de presse très attendue aux côtés de l'agent du FBI chargé de l'enquête, Aaron Rouse, pour faire le point sur la fusillade du 1er octobre.

Près de deux semaines après la tuerie, de nombreuses questions demeurent sans réponse.

Pourquoi Stephen Paddock a-t-il ouvert le feu sur la foule du festival de musique country? Les enquêteurs sont toujours incapables d'établir un motif, mais ils insistent sur le fait qu'il n'y a aucun signe d'idéologie ou de lien avec une organisation terroriste.

Pourquoi Stephen Paddock a-t-il soudainement arrêté de tirer sur la foule? Les autorités ne peuvent pas l'expliquer, car les policiers n'étaient toujours pas rendus à sa chambre lorsque les tirs ont cessé.

Selon la chronologie présentée lundi, Joe Lombardo suggère que le tireur a d'abord mitraillé le corridor de l'hôtel-casino Mandalay Bay de quelque 200 balles vers 21 h 59 (heure de Las Vegas), le 1er octobre. Il aurait alors blessé à la jambe un gardien de sécurité non armé.

Environ à ce même moment, il a dirigé son arme vers la foule en contrebas de l'hôtel et fait pleuvoir des centaines de balles. Il s'est ensuite enlevé la vie d'une balle dans la tête.

Le nouveau récit des événements se rapproche de celui de MGM Resorts International, l'entreprise propriétaire de l'hôtel-casino Mandalay Bay. Plusieurs avocats questionnaient le temps de réaction de la police, alors que la première version laissait entendre que six minutes s'étaient écoulées entre la blessure au garde de sécurité et le début de la tuerie.

La fusillade sur la foule aurait duré dix minutes, entre 22 h 05 et 22 h 15, assez de temps pour tirer plus de 1000 balles depuis le 32e étage. Les policiers sont arrivés dans la chambre à 22 h 17, mais les tirs avaient cessé depuis deux minutes.

Aucune caméra de surveillance n'est installée dans les corridors de l'hôtel-casino où s'est produit le drame, ce qui complique sérieusement le travail des enquêteurs.

Le tueur a fait 58 morts et 546 blessés, dont 45 sont toujours hospitalisés, certains dans un état critique.

VOIR AUSSI: