NOUVELLES

La peste a fait des dizaines de morts à Madagascar

Le nombre de cas a doublé depuis une semaine.

13/10/2017 09:20 EDT | Actualisé 13/10/2017 11:58 EDT

La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a annoncé vendredi le déploiement d'un tout premier centre de traitement de la peste à Madagascar, où la maladie a déjà fait des dizaines de morts.

L'Organisation mondiale de la Santé recense 561 infections sur cette île africaine et une autre aux Seychelles.

Une représentante de la Croix-Rouge, la docteure Julie Hall, a dit que la situation est «très préoccupante» à Madagascar, où le nombre de cas a doublé depuis une semaine.

Peste à Madagascar

La situation est d'autant plus grave que la peste pulmonaire, qui se transmet de personne en personne, touche pour la première fois des régions non endémiques et des villes bondées, ajoutent des responsables. Environ 70 pour cent des infections sont des cas de peste pulmonaire.

Des cas de peste bubonique — une maladie transmise des animaux aux humains par la piqûre des puces — sont recensés chaque année à Madagascar.

L'augmentation du nombre de cas découle en partie d'un système de dépistage plus robuste et toutes les infections n'ont pas encore été confirmées, a dit Mme Hall. Elle s'inquiète toutefois de la propagation géographique de l'épidémie, et plus d'un millier de bénévoles parcourent l'île pour expliquer que la maladie peut être guérie si des antibiotiques sont utilisés rapidement.

Le centre de traitement comprendra 50 lits et une équipe médicale, et sera en mesure d'isoler les patients.

Les responsables veulent à tout prix éviter que la maladie ne s'enracine dans d'autres pays. La victime identifiée aux Seychelles était récemment rentrée de Madagascar.