BIEN-ÊTRE

Jouir en méditant: oui, c'est possible!

Qui l'eut cru?

13/10/2017 14:58 EDT | Actualisé 13/10/2017 17:05 EDT

Le Québec a sursauté la semaine dernière en voyant à la télé la candidate d'Occupation double Joanie avoir un orgasme alors qu'elle s'adonnait à une séance de yoga et de méditation en groupe. Mais selon l'entraîneur sportif et professeur de yoga Jonathan Lavallée, la jeune femme ne faisait pas semblant du tout. Jouir en méditant, ça arrive plus qu'on ne le pense!

«Les orgasmes cérébraux, ça existe! Pendant les séances de yoga ou de méditation, l'énergie circule et entre par le périnée - la zone près du sexe - et parfois ça se déchaîne dans le corps. Ce flux-là peut remonter et exploser, explique-t-il. Cette personne-là (Joanie) devait être à fleur de peau et avoir un certain blocage émotif et quand ça a débloqué, ça a eu l'effet d'un clapet de plomberie qui s'ouvre, d'où l'orgasme d'un coup.»

Il n'est pas rare non plus, toujours selon le spécialiste, que ce «déblocage émotif» - ce à quoi on peut arriver avec la méditation - s'exprime par des tremblements, des pleurs, voire même des rires.

Jonathan Lavallée précise également que les sessions en groupe ont tendance à augmenter la circulation d'énergie dans une pièce. «Quand on est plusieurs ensemble, le cerveau développe plus de créativité, expérimente des choses différentes. Les sentiments, de réconfort entre autres, sont donc décuplés et plus concentrés», dit-il.

Avoir un «très bon» professeur de yoga, comme la femme qui a guidé la session auprès des candidats de la téléréalité, y serait aussi pour beaucoup dans l'atteinte d'émotions fortes, ou de fameux spasmes orgasmiques à la Joanie.

De quoi en convaincre plusieurs de se mettre à la détente.

Le top 10 des mythes sur l'orgasme féminin