NOUVELLES

Déraillement de train entre Laval et Terrebonne: des wagons dans la rivière

Les wagons étaient vides au moment de l'accident.

13/10/2017 05:40 EDT | Actualisé 13/10/2017 15:50 EDT
Getty Images/iStockphoto

Pas de blessés et peu de dommages à l'environnement, résume le maire de Laval, Marc Demers, après le déraillement d'un train de marchandises qui s'est produit jeudi soir.

Des wagons sont toutefois tombés sur les rives de la rivière des Mille-Îles, entre Terrebonne et Laval, à la suite de ce déraillement qui s'est produit à l'entrée d'un pont ferroviaire.

La police de Laval estime que les dommages causés au pont et au train par cet accident s'élèvent à 5 millions $.

Ces wagons transportent normalement de la poussière de ciment, mais ils étaient vides au moment de l'accident.

Le train de 107 wagons appartient à l'entreprise Québec-Gatineau Railway, selon Éric Harnois, chef de division au Service de sécurité incendie de Terrebonne.

Dès vendredi matin, les opérations ont débuté pour retirer les sept wagons tombés sur la rive, ou entre la rive et le pont. Un huitième a quitté les rails en partie et doit aussi être déplacé, a indiqué Geneviève Major, porte-parole du Service de police de la ville de Laval (SPVL).

Le maire s'est rendu sur les lieux du déraillement vendredi.

"Le plan d'urgence a bien fonctionné. Il n'y a aucun blessé et très peu d'impact environnemental. Nos équipes d'urgence ont mené rapidement une opération efficace, en collaboration étroite avec les équipes de Terrebonne que l'on remercie", a déclaré M. Demers.

L'enquête sur le déraillement a été confiée au SPVL.

"Nous voulons connaître les causes précises du déraillement afin que les correctifs à apporter soient effectués rapidement pour éviter tout autre accident du genre, lequel aurait pu avoir des conséquences beaucoup plus graves", a fait savoir le maire Demers par communiqué.

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a assuré que toutes les mesures requises pour la santé et la sécurité de la population, ainsi que pour la protection de l'environnement, étaient prises.