POLITIQUE

Propos antiféministes: une candidate de Coalition Montréal se défend

Sur Facebook, Caroline Orchard laisse entendre qu'elle se sent muselée.

11/10/2017 12:25 EDT | Actualisé 11/10/2017 17:08 EDT
Facebook

Une candidate de Coalition Montréal, Caroline Orchard, a dû se défendre au cours des derniers jours concernant des commentaires vulgaires et antiféministes affichés sur les médias sociaux. Sur Facebook, elle laisse entendre qu'elle se sent muselée.

Depuis la semaine dernière, divers médias ont rapporté des tweets et des publications Facebook de Mme Orchard, candidate dans le district Notre-Dame-de-Grâce, où elle pourfend les féministes. Elle a notamment affiché une photo d'un crâne rempli de selles en disant «le cerveau des gauchistes et des féministes ne fonctionne que d'une seule façon».

Elle a dit qu'elle «déteste les femmes extrémistes» et a traité la modèle taille plus Tess Holliday d'«imbécile obèse».

Mercredi, ces commentaires avaient été supprimés.

Le chef de Coalition Montréal, Marvin Rotrand, a transmis les excuses de Mme Orchard dans des commentaires offerts au réseau CTV et à The Gazette. Mme Orchard ne s'est toutefois pas excusée publiquement.

Au contraire, après la diffusion du reportage de The Gazette, elle a changé sa photo de profil pour un émoticône muselé. Mercredi matin, sa photo de couverture affichait un pétard avec la mention «Dud» («pétard mouillé»).

Le 7 octobre, après la diffusion du reportage de CTV, elle disait «Tout ce que vous dites de moi se retournera contre vous. Ma personnalité n'est pas sujette à débat, je suis simplement moi-même.»

Ou encore, «plus vous grimpez haut, plus les gens peuvent voir sous votre jupe».

Sur Twitter mercredi, elle a affiché des photos prises avec des candidats des autres partis dans le cadre de son travail de bénévole. Les photos ont rapidement été supprimées.

«Sept ans à travailler au sein de ma communauté, ces photos sont la preuve de ma valeur réelle aux yeux de mes adversaires. Qu'est-ce qui a changé aujourd'hui?», demande-t-elle.

CAPTURE D'ÉCRAN/Twitter @CoalitionMTLNDG

Un autre candidat, cette fois d'Équipe Denis Coderre, a eu une tout autre réaction face à des critiques concernant ses propos sur Facebook. Jeremy Murray, candidat dans Outremont, a eu des commentaires sexistes et racistes, disant notamment que Spiderman ne pouvait effectivement combattre le crime s'il était noir ou latino.

Lundi, ces publications avaient été supprimées et M. Murray s'est excusé publiquement.

«Ces genres de commentaires ou de gestes sexistes ne sont pas acceptables. Ils ne sont jamais drôles, peu importe ce qu'on en pense», affirme-t-il, soulignant que ces commentaires avaient été exprimés alors qu'il était un étudiant dans la jeune vingtaine.

Mercredi, le maire Denis Coderre a souligné la différence entre ces deux réactions.

«M. Rotrand va devoir expliquer le choix de ses candidats», a-t-il lancé.

En marge d'une conférence de presse, M. Rotrand a réitéré que Mme Orchard regrette ses paroles et qu'elle restera candidate dans le district Notre-Dame-de-Grâce.