NOUVELLES

Denis Coderre promet jusqu’à cinq ans de soutien aux entreprises d’économie sociale

La somme exacte impliquée n'a toutefois pas été précisée.

10/10/2017 12:05 EDT | Actualisé 10/10/2017 12:06 EDT
Olivier Robichaud

Le maire de Montréal promet de soutenir davantage les entreprises d'économie sociale à l'aide des transferts gouvernementaux liés au statut de métropole. Ces entreprises pourront bénéficier d'une aide publique pendant trois à cinq ans après leur mise sur pied.

Denis Coderre souhaite ainsi utiliser une partie des 50 M$ transférés annuellement par le gouvernement pour le développement économique de la métropole. La somme exacte et le nombre d'entreprises qui pourront en bénéficier n'ont pas été précisés.

Une partie du financement passerait par une augmentation du budget de PME Mtl. Cet organisme d'aide aux entreprises a été créé par la Ville en 2015 lorsque le gouvernement provincial s'est retiré du financement des centres locaux de développement (CLD). La somme disponible pour l'aide aux entreprises est alors passée de 17,5 M$ à 6,8 M$, avant d'être rehaussée à 7,8 M$ en 2016.

«À Montréal, l'économie sociale fait partie intégrante de notre structure socio-économique et mon administration l'a toujours fortement encouragée, affirme le maire Coderre. Grâce à la Loi sur la métropole, nous disposons de nouveaux outils qui vont nous permettre d'aller encore plus loin et d'assurer la création, la croissance et la survie des entreprises d'économie sociale.»

M. Coderre promet également de réserver une partie des appels d'offres et des contrats octroyés de gré à gré pour les entreprises d'économie sociale. Lors du lancement de sa plateforme la semaine dernière, il avait promis la même mesure pour les entreprises en démarrage (startups). Environ 10% des contrats municipaux seraient réservés à ces deux groupes.

Certains appels d'offres forceraient également les soumissionnaires à inclure des éléments d'économie sociale afin de favoriser la réinsertion sur le marché du travail de certaines clientèles.

Selon une des candidates de M. Coderre dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, Nathalie Fortin, les entreprises d'économie sociale emploient plus de 65 000 personnes et génèrent des revenus d'environ 2 G$ de dollars annuellement.