DIVERTISSEMENT

L'actrice Rose McGowan dit que tout le conseil d'administration de la Weinstein Company devrait démissionner

Elle demande également aux hommes d'Hollywood «de changer de comportement.»

09/10/2017 16:50 EDT | Actualisé 09/10/2017 16:50 EDT
Paul Archuleta via Getty Images

Rose McGowan ne mâche pas ses mots à propos d'Harvey Weinstein, dont l'historique d'agression sexuelle a été dévoilée la semaine passée dans un reportage du New York Times.

McGowan, qui est aussi réalisatrice, a mentionné que quiconque fait affaire avec Weinstein est «complice» et «sale» et a demandé aux femmes à Hollywood de se positionner contre une «structure de pouvoir misogyne qui doit tomber.»

Dimanche soir, suite à l'annonce que Weinstein a été viré de sa propre compagnie, McGowan a levé la voix une fois de plus- cette fois-ci demandant au conseil d'administration au complet de démissionner et aux hommes d'Hollywood «de changer de comportement.»

Michel Dufour/Getty Images
Rose McGowan (au centre) pose avec son ex, le réalisateur Robert Rodriguez, et Harvey Weinstein en 2007. L'an passé, McGowan a tweeté que «son ex a vendu notre film à mon violeur pour la distribution.» Certains ont spéculé qu'elle parlait de Rodriguez et de Weinstein, respectivement.

«Je demande au conseil d'administration de démissionner dès maintenant» a dit McGowan au Hollywood Reporter. «Et aux autres hommes d'arrêter les autres hommes quand ils sont répugnants.»

«Les hommes à Hollywood ont besoin de changer au plus vite» a-t-elle ajouté. «Le pouvoir d'Hollywood est en train de mourir parce que la société a changé et a grandi, mais le comportement masculin d'Hollywood n'a pas changé. Cela ne donne pas une bonne image... Les hommes d'Hollywood doivent savoir qu'ils ne sont pas propriétaires des femmes.»

Presque la moitié du conseil d'administration totalement masculin de la Weinstein Company a démissionné depuis la publication du rapport explosif du Times. Seulement quatre des membres du conseil d'administration sont restés. Ceux-ci incluent le frère de d'Harvey, Bob Weinstein, cofondateur de la compagnie.

Le Times a rapporté que McGowan a reçu un montant de 100 000 $ de Weinstein en 1997 après «un épisode dans une chambre d'hôtel pendant le festival de films de Sundance.» Selon l'article, McGowan était au moins une des huit femmes qui ont conclu des ententes avec Weinstein à propos des allégations d'agression sexuelle.

McGowan a décliné de commenter le rapport du Times (certains ont dit qu'elle était restée silencieuse parce que son entente pourrait inclure une obligation de confidentialité). Depuis 2016, des rumeurs circulent qu'elle a été sexuellement abusée par Weinstein, lorsqu'elle avait tweeté qu'elle avait été violée par un directeur de studio.

Dans les derniers jours, elle s'est positionnée comme une des critiques les plus ferventes de Weinstein. Dans un tweet dimanche, elle a indirectement référé à lui en tant que «monstre.»

Elle a aussi fait allusion au fait qu'elle a donné l'argent de son entente au East Lost Angeles Women's Center, une organisation dédiée à aider les victimes de violence conjugale et d'agression sexuelle. Et elle a applaudi le Times et les femmes qui ont parlé contre Weinstein pour leur «bravoure.»

VOIR AUSSI: