NOUVELLES

En Nouvelle-Zélande, la police s'excuse après avoir blagué sur les accidents de la route

Neuf personnes ont été victimes d'accidents mortels le week-end dernier.

09/10/2017 09:59 EDT | Actualisé 09/10/2017 10:01 EDT

L'usage des réseaux sociaux peut être délicat pour les forces de police. Ce lundi 9 octobre, ce sont celles de Nouvelle-Zélande qui en ont fait les frais.

"Quand tu dois annoncer à quelqu'un qu'un membre de sa famille est mort d'un accident de voiture", tweetait ainsi le compte officiel de la police néo-zélandaise. Et d'assortir le propos d'un GIF de Steve Carell, qui interprète le personnage de Michael Scott dans la série américaine "The Office": "C'est la pire des choses".

"OK, on est seulement lundi, mais ce tweet de la police néo-zélandaise reçoit déjà le prix de l'échec sur les réseaux sociaux de la semaine. Insensible."

Quelques minutes plus tard, le tweet en question était supprimé, et la police présentait ses excuses.

"Nous nous excusons pour ce dernier tweet de sécurité routière. Nous nous sommes rapidement rendus compte que c'était une erreur et que cela manquait de sensibilité, il a immédiatement été supprimé. Merci pour les retours."

Dans un communiqué que reprend le Guardian, Karen Jones, responsables des relations publiques, reprend ces excuses. "Nous apprécions les retours rapides que nous avons reçus des membres de notre communauté qui ont pointé à quel point ce tweet était inapproprié. Nous sommes terriblement désolés."

Sur le réseau social, cependant, certains se montraient moins sévères vis-à-vis du tweet incriminé.

"La police doit faire face à des situations traumatisantes tous les jours, donc ils perdent de leur sensibilité. C'est sûr que ce tweet était de mauvais goût, mais c'est compréhensible."

Avant de poster ce message, rappelle le Guardian, la police néo-zélandaise avait, dans un communiqué, rappelé le triste bilan du week-end. Neuf personnes sont mortes dans des accidents de la route entre le vendredi et le lundi matin.

Peut-être qu'un GIF n'était pas la meilleure façon de le rappeler, même si cela partait d'une bonne intention.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Voir aussi: