BIEN-ÊTRE

Voici ce que mangent les nutritionnistes pour dîner en semaine

En panne d'inspiration ?

07/10/2017 14:20 EDT | Actualisé 07/10/2017 16:19 EDT
mpessaris via Getty Images

Le déjeuner au travail est un moment important, une pause indispensable entre collègues ou seul. Raison de plus pour la soigner.

Nous avons interrogé cinq spécialistes de la nutrition sur ce qu'elles mangent pour dîner en semaine. Sortez votre plus beau tupperware, voici leurs meilleures recettes:

Chloé Thomas, diététicienne-nutritionniste à Vincennes

Au dîner, j'essaie toujours de manger des légumes, des féculents et des protéines. Quand je cuisine la veille, j'essaie d'en faire un peu plus pour pouvoir m'apporter une gamelle le lendemain. Par exemple, en ce moment, il commence à faire plus frais, j'ai besoin de manger chaud. Ce midi, j'ai mangé des courgettes et des carottes poêlées, du riz complet et des crevettes. Le tout était revenu avec un peu de crème fraîche et du curry. Au dessert, c'était du fromage blanc.

Quand je vais dans des brasseries, j'aime prendre des grandes salades composées. Pour avoir aussi des féculents, je mange un morceau de pain. En dessert, je peux commander une panna cotta, des sorbets ou des fruits en sirop. Si elle est maison, je mange aussi volontiers une tarte aux pommes.

Valérie Legrand, diététicienne-nutritionniste à Lyon

Au déjeuner, je prends toujours le temps de me préparer à manger à l'avance. Je fais en sorte d'avoir dans mon assiette des protéines, des légumes et des féculents. Il y a une recette que j'aime beaucoup me faire. Je prépare du riz aux oignons, à la tomate et avec des courgettes. J'ajoute de l'ail et des herbes aromatiques ainsi qu'une escalope de poulet émincée, des moules ou des crevettes.

En dessert, je mange un fruit frais.

Ariane Grumbach, diététicienne-nutritionniste à Paris

J'essaie de faire un mix entre les repas maison et les repas pris à l'extérieur. Se dire qu'on se prépare à dîner tous les jours, c'est beaucoup de pression et d'organisation. Je congèle pas mal de restes et quand je me prépare à manger, je fais beaucoup de repas végétariens, la plupart sont des assemblages de produits déjà cuits.

Ce midi j'ai mangé un mélange de quinoa et de riz, du concombre, du basilic, des graines et une vinaigrette huile d'olive et citron. J'avais fait cuire ces féculents la veille pour un plat de poivrons farcis. Il m'a suffi de les assembler avec autre chose pour avoir un repas différent le lendemain.

Quand je mange à l'extérieur, je prends rarement une entrée, un plat et un dessert. Je préfère me concentrer sur un très bon plat. Un restaurant à côté de mon cabinet fait de très bons et complets bols repas. Le dernier en date c'était du quinoa, des poivrons, du pesto et des courgettes. Je préfère manger moins souvent à l'extérieur mais manger un plat qui me fera vraiment plaisir et qui sera donc un peu plus cher.

Anaïs Lala, diététicienne-nutritionniste à Paris

J'ai trois configurations, soit je mange un repas maison, soit un plat surgelé, soit un plat acheté dans un supermarché. Dans le premier cas de figure, comme ce midi, je peux manger une poêlée de légumes avec du quinoa et des fèves avec une vinaigrette. J'ai complété avec deux tranches de jambon et un yaourt nature ou au citron.

De temps en temps, je prends du surgelé mais les plats offrent peu de variétés donc pour ne pas me lasser, je me limite. Au supermarché, je peux acheter une salade de carottes, une barquette de tomates cerises et des protéines comme du jambon. Si je vais dans une boulangerie, je vais acheter une salade et un bon petit pain aux noix pour les féculents par exemple plutôt qu'un sandwich.

Hélène Brunengo, diététicienne-nutritionniste, spécialiste de chrononutrition et micronutrition

Au déjeuner, je mange des féculents. En ce moment, j'aime beaucoup le boulgour que je décline en salade l'été et que je mange chaud autrement. Je le mélange avec des courgettes, de l'avocat, de l'aubergine, du potiron. J'aime aussi beaucoup l'alliance: boulgour, pastèque, pamplemousse, oignons jeunes, raisins secs et coriandre.

Si le temps manque, le boulgour c'est aussi très bon avec une noix de beurre et un jus de viande.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Les 10 collations conseillés par les nutritionnistes