NOUVELLES

Le dollar canadien est affaibli par les derniers chiffres sur le commerce

Le dollar canadien a perdu des plumes face au billet vert américain.

05/10/2017 18:00 EDT | Actualisé 05/10/2017 18:00 EDT
MJ_Prototype via Getty Images

Le dollar canadien a perdu des plumes, jeudi, face au billet vert américain, avec la publication des plus récents chiffres sur le déficit commercial du Canada, pendant que le principal marché boursier du pays progressait.

Le huard s'est négocié au cours moyen de 79,69 cents US, en baisse de 0,44 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

Statistique Canada a indiqué que le déficit commercial s'était creusé à 3,4 milliards $ en août, par rapport à celui de 3,0 milliards $ de juillet. Entre-temps, une hausse des exportations américaines a permis de réduire le déficit commercial des États-Unis à son plus faible niveau en près d'un an.

«De toute évidence, le déséquilibre commercial était un peu plus important que nous l'avions prévu et cela démontre bien l'impact de la vigueur du dollar (canadien)», a observé Allan Small, conseiller en investissement principal chez Holliswealth.

«C'est le troisième mois de suite que nos exportations reculent, alors un dollar vigoureux n'est certainement pas ce que je crois que quiconque aimerait voir en ce qui a trait au secteur manufacturier, par rapport aux exportations. Et maintenant, nous en payons le prix.»

«La Banque du Canada va réfléchir longuement au moment où elle va hausser les taux de nouveau, et si elle va les hausser encore.»

La banque centrale a haussé son taux d'intérêt directeur à deux reprises depuis juillet, en réaction à la vigueur exceptionnelle de l'économie pendant les six premiers mois de l'année. Cela a vraisemblablement contribué au fait que le dollar canadien s'est rapproché des 83 cents US en septembre.

Au sud de la frontière, les principaux indices de Wall Street ont clôturé à des sommets records pour une quatrième séance de suite. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 113,75 points à 22 775,39 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 14,33 points à 2552,07 points. L'indice composé du Nasdaq a gagné 50,73 points à 6585,36 points.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a pour sa part progressé de 55,30 points à 15 776,30 points.

«C'était une de ces journées où les trois principaux secteurs sont en hausse: la finance, les matériaux et le pétrole», a noté M. Small. «Alors c'était une bonne journée.» Le secteur des matériaux a pris 0,77 pour cent, tandis que celui de l'énergie a avancé de 0,73 pour cent et celui de la finance, de 0,20 pour cent.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 81 cents US à 50,79 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or s'est adjugé 3,60 $ US à 1273,20 $ US l'once. Le prix du cuivre a bondi de 9 cents US à 3,05 $ US la livre.